Il ne fait aucun doute : Benoît Reeves est en croisade. Cela fait quinze ans qu’il parcourt le monde pour attirer l’attention des gens sur l’avenir de notre biodiversité. Son message est catégorique : nous courrons vers un péril écologique et il n’aura de cesse que quand on aura “créer une Organisation mondiale de l’Environnement, ou un Tribunal pénal de l’Environnement qui aurait des pouvoirs supérieurs”. Fils du célèbre Hubert Reeves, Benoît, astrophysicien comme son père, et par ailleurs médiateur scientifique, était récemment à Maurice pour animer des conférences sur l’urgence à préserver la Terre. Lors de sa visite chez nous, le vulgarisateur scientifique a proposé un spectacle audiovisuel ayant pour titre “Des Étoiles et Des hommes, l’Histoire de l’Univers” et a animé des séances découvertes sur l’astronomie dans plusieurs écoles ZEP. Dans l’interview qu’il nous a accordée, il nous parle du rôle des enfants, “ambassadeurs de notre planète”, de ses plus belles découvertes, des formes de vie qui pourraient exister dans l’univers et de ses croyances.
Vous avez rencontré des enfants des écoles ZEP. Pensez-vous que l’astronomie devrait être incluse dans le cursus scolaire à Maurice ?
Oui, car cela permet à chacun d’entre nous, enfant ou adulte, de mieux se situer dans l’espace et dans le temps, de mieux comprendre nos origines.