Maurice a désormais son propre label national de Leadership (Mauritian Leadership Brand). Le slogan a été lancé hier par le ministre des Services financiers, Roshi Bhadain. Il a été élaboré conjointement par le National Productivity & Competitiveness Council (NPCC) et le cabinet américain de conseil en gestion des ressources humaines et en leadership RBL, dont le cofondateur Dave Ulrich a animé un atelier au Trianon Convention Centre hier sur le thème « Strategy, Talent and Leadership for Growth ».
Dave Ulrich, professeur à l’Université du Michigan, affirme que ce slogan est la feuille de route de la vision 2030 lancée par le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth. Dans un contexte où Maurice s’apprêterait à réaliser un second miracle économique, le développement des talents et le renforcement des capacités de leadership sont essentiels, selon l’expert.
Ce Mauritian Leadership Brand repose en effet sur quatre valeurs que sont l’innovation, la confiance, l’excellence et l’esprit d’équipe. « Le secteur public devra ainsi montrer l’exemple en matière de leadership », prône l’expert américain en matière de gestion des ressources humaines et en leadership. Le secteur public influe sur d’autres domaines clés tels que l’éducation et la défense, entre autres. Dave Ulrich, lors de cet atelier de travail au centre de convention de Trianon qui a fait salle comble hier, a dévoilé les missions principales pour les ressources humaines au sein d’une entreprise ou d’un organisme, articulées autour de certaines valeurs telles que l’esprit d’équipe. Le leadership, selon Dave Ulrich, est un sport d’équipe et non un qui se pratique seul. Ce guru du leadership étudie depuis 25 ans les connaissances et compétences nécessaires pour devenir un professionnel RH accompli et constituer une division RH efficace et a animé une série de conférences à travers le monde sur le sujet.
Le ministre Roshi Bhadain a lancé hier le slogan national de leadership lors de la dernière partie de cet atelier. Le ministre de l’Intégration sociale, Prithvirajsing Roopun, était également présent.
Ce slogan constitue une des stratégies pour que Maurice améliore sa compétitivité et capitalise la croissance. Le Mauritian Leadership Brand aidera en effet Maurice à se positionner sur le marché global et être plus productive et compétitive. Un Working Group, présidé par Raj Makoond du Joint Economic Council (JEC) et composé de cadres de ministères (Services financiers, Fonction publique) et de la Mauritius Employers Federation (MEF) ont travaillé sur ce projet. Plusieurs organisations et ONG ont également participé à des surveys dans le cadre de cet exercice.
Roshi Bhadain, lors de son allocution, a élaboré sur les secteurs d’avenir pour Maurice, à commencer par le secteur portuaire et celui des Technologies de l’information et de la communication (TIC) avec la mise sur pied de technoparcs et d’incubateurs pour encourager les jeunes gradués d’université dans le domaine du développement d’applications et de logiciels. Le ministre a annoncé qu’il préside un comité chargé de piloter le projet de ville intelligente à Highlands et espère que d’ici décembre 2015, les travaux auront démarré.