Dans le cadre de la Journée mondiale de la Jeunesse, la Government Services Employees Association (GSEA) a organisé un atelier de travail sur le thème “The contribution of our youth for an efficient and effective public sector in Mauritius” avec, comme invité principal, le ministre de la Fonction publique et des Réformes administratives Alain Wong. Quelque 100 personnes de moins de 35 ans ont participé à cet atelier à l’Unity House, à Beau-Bassin, pour discuter des défis auxquels ils sont confrontés dans la vie professionnelle. Lors de son discours, le ministre a annoncé une série de mesures à venir pour la transformation de la fonction publique.
« Nous voulons sensibiliser les jeunes sur les activités syndicales et, surtout, reconnaître leur contribution dans le secteur public. Dans cette optique, nous allons lancer la page Facebook de la GSEA et relancer notre Youth Commitee pour une plus grande participation des jeunes dans nos activités », déclare le président de la GSEA, Radakrishna Sadien. Cet atelier de travail a également mis l’accent sur l’importance de l’unité. Outre le ministre de la Fonction publique et des Réformes administratives, des représentants du ministère de la Fonction publique, de l’Université de Maurice (UoM) et le président de l’Association of Human Resource Professionals (AHRP) sont également intervenus. À la fin de l’atelier, les participants ont fait des propositions pour encourager la participation des jeunes dans les différentes activités syndicales.
Au cours de son intervention, Alain Wong a fait comprendre qu’en ligne avec le programme du gouvernement de l’Alliance Lepep pour la période 2015-19, « une série de nouvelles mesures seront mises en oeuvre pour apporter un changement transformationnel dans la fonction publique en mettant l’accent sur le capital humain, le développement des talents et, également, l’optimisation des technologies de l’information et de la communication comme un outil pour la formation et le développement ». Le ministre devait ainsi annoncer la mise sur pied du Civil Service College, l’e-learning System et du projet de Human Resource Management Information System (HRMIS).
Le ministre s’est longuement appesanti sur la fonction publique en soulignant que les défis auxquels fait face le pays sont énormes et le rôle du secteur public pour mettre le pays sur la voie du développement durable est indéniable, car elle joue un rôle clé dans la vie des Mauriciens dans la construction et le maintien de la compétitivité de l’économie. « Maintenant plus que jamais, la fonction publique mauricienne doit rester pertinente dans son service et avoir le courage et l’initiative de faire des changements pour mieux faire les choses. D’où ma vision de construire une fonction publique professionnelle vouée à l’excellence. »
Revenant sur le thème principal, soit la contribution de jeunesse, le ministre fait ressortir : « L’engagement et la participation des jeunes sont essentiels pour parvenir à un développement humain durable. Il est donc l’occasion pour nous de célébrer la force créatrice et l’élan innovateur que les jeunes apportent à chaque société. Davantage d’efforts seront nécessaires pour sensibiliser le public sur l’importance de l’engagement civique des jeunes et ses avantages pour l’individu et pour la société, y compris pour le développement durable ainsi que la résilience et le bien-être. » Alain Wong a précisé que cet atelier de travail permet de réfléchir sur la façon, dont les jeunes peuvent apporter leur contribution à concrétiser leur vision d’une fonction publique professionnelle vouée à l’excellence.