Situation inattendue hier lors d’un atelier de travail pour les syndics de la NHDC à Palms Hotel, Quatre-Bornes. Alors que, comme à son habitude, Showkutally Soodhun critiquait l’ancien régime et s’étalait sur les frasques de l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, une dame présente dans la salle lui a fait remarquer qu’il était « hors sujet ». Mécontent, le ministre l’a fait expulser de la salle.
Nirmala, qui suivait tranquillement l’ouverture de l’atelier de travail pour les syndics de la NHDC, a fini par exprimer son agacement face aux propos du ministre de tutelle, Showkutally Soodhun. Il faut savoir qu’à chaque cérémonie du genre, ce dernier ne rate jamais l’occasion de critiquer la politique de logement de l’ancien régime. Allant de l’exiguïté des maisons, aux frasques de l’ancien Premier ministre qui, « trop occupé à courir après les femmes, ne peut s’occuper du logement des pauvres ». Hier, pour ne pas déroger à la tradition, le ministre s’est une fois de plus attardé sur ce type de discours. Cependant, cette fois, Nirmala, présente dans la salle, ne pouvait contenir son exaspération. « Sa vagabon Ramgoolam la narien li pann fer », déclarait Showkutally Soodhun, quand il a été interrompu par la citoyenne. « Out of subject », a-t-elle fait valoir.
Hors de lui, le ministre a alors rétorqué : « Ki ou pe gagne ou pe fermal koumsa ? Si ou pa kontan ou ale. » Il ajoutera encore : « Ferm ou labous do madam. Ou enn azan Ramgoolam ou ? Ou rann mwa enn servis si ou pa kontan ou ale. Ou al get Ramgoolam ou gagn satisfaksion […] »
La dame, qui lui tenait tête en lui faisant remarquer que ce genre de discours correspond plus à un meeting qu’à un atelier de travail, a par la suite été conduite à la sortie par des officiers sur place. La citoyenne, qui habite un appartement de la NHDC, se trouve dans la circonscription du Premier ministre, à Saint-Pierre.