Madagascar a réalisé la meilleure moisson de médailles d’or, hier lors de la deuxième journée des compétitions d’athlétisme au Stad Popiler. En effet, la Grand île en a décroché six en sus de ses deux d’argent et de cinq de bronze. La Réunion suit avec quatre médailles d’or, deux d’argent et une de bronze. Maurice a dû se contenter du titre de Fabrice Coiffic sur 100 m, mais a aussi remporté cinq médailles d’argent et une de bronze.
Les Malgaches ont été, comme on devait s’y attendre, intraitables dans les courses de demi-fond. Ils ont enlevé le 5000 m dames et hommes par l’entremise de Clarisse Rasoarizafy et Hajanirina Randriamparany respectivement. Au 400 m, ils ont aussi été victorieux. En masculin, Florent Ravelo Manana est parvenu à dominer le Mauricien Éric Milazar, favori de l’épreuve, qui rêvait d’une nouvelle médaille d’or du fait qu’il en est à ses derniers Jeux des îles. « J’ai utilisé une mauvaise technique. Je me suis trop dépensé au départ. J’ai ensuite fait le maximum pour revenir mais je n’avais plus suffisamment de jus. Je suis très triste du fait que ce sont mes derniers Jeux et je voulais vraiment cette médaille d’or », regrettait Milazar à l’issue de sa course. Chez les dames, Olga Razamalala a réglé la Réunionnaise Peggy Babin pour s’adjuger le titre loin devant les deux Mauriciennes Stéphanie Guillaume (4e) et Sabrina Keisler (5e). 
Au 110m haies, le natif de la Grande île Berlioz Randriamihaja s’est avéré le plus fort face à son compatriote Harddy Razafiarisitrakatafitamalala, tandis que le Mauricien Fabrice Rajah a dû se contenter du bronze. La dernière médaille d’or malgache décrochée hier est celle du décathlonien Ali Kamé. Avec un total de 7390 points, il a pris sa revanche sur le Mauricien Guillaume Thierry (7337 pts), qui l’avait dominé il y a quatre ans à Tana. L’autre Mauricien engagé, Jonathan Caëtane, a fini quatrième et dernier avec 5173 points.
Les Réunionnais ont surtout dominé les épreuves de concours. Ainsi, au poids masculin, Éric Sandanon a réalisé un jet de 15,59 m pour s’offrir l’or, devançant le Mauricien Sylvain Pierre-Louis (15,19m). Au disque féminin, Carine Mérion a largement dominé le concours avec un jet de 46,24 m. La Mauricienne Estelle Louis décroche sa deuxième médaille d’argent des Jeux après celle remportée au poids mercredi, avec 42,98 m. À la longueur féminine, Darlène Mazeau s’est imposée avec un bond de 6,15, devant les Seychelloises Lissa Labiche et Janet Boniface, qui ont toutes deux réalisé 6,10 m. Dans cette épreuve, la Mauricienne Jenna Rima a déçu, ne prenant que la 6e place avec 5,58 m.
Si au 100 m masculin, la supériorité de Fabrice Coiffic était plus qu’évidente, par contre, chez les dames, l’issue a été des plus indécises. Les juges ont eu vraiment beaucoup de mal à départager les trois premières qui ont passé la ligne d’arrivée dans la même foulée. Au final, la Réunionnaise Myriam Jalma a été proclamée vainqueur dans le même temps que la Mauricienne Mary-Jane Vincent, soit 12”09. La Malgache Vanessa Embony, qui suit avec un centième de secondes de retard, a complété le podium.
Les Seychelles n’ont pas remporté de médaille d’or mais se sont offert deux médailles d’argent et autant en bronze. Tandis que les Comores ont décroché leurs deux premières médailles de bronze dans cette compétition d’athlétisme. La quatrième journée prévue aujourd’hui s’annonce très intéressante. On s’attend que Madagascar poursuive sa belle série. Quant aux Mauriciens, ils devront s’arracher pour faire face.