Les préliminaires des Interclubs Youth Championships d’athlétisme, soutenus pour la cinquième année par la Bank of Mauritius (BoM), se tiendront respectivement à Rodrigues le 10 septembre et à Maurice le 24 septembre. Les finales auront lieu le 25 septembre au stade Germain-Comarmond à Bambous. Ces championnats, comme l’ont indiqué les organisateurs, ont pour but d’encourager le sport au niveau des clubs et aussi de préparer la relève.
450 athlètes, garçons et filles, dont cinq de Rodrigues sont attendus pour les finales du 25 septembre. Pour les éliminatoires, plus de 1 000 jeunes seront en action pour ces interclubs, réservés aux poussins, benjamins et minimes. Jaywunt Pandoo, Chairman Sports Committee de la BoM, a déclaré lors d’un point de presse, que ce soutien à ces interclubs remonte à 2004 dans le cadre du 40e anniversaire de la BoM.
« Après avoir eu des pourparlers avec l’Association mauricienne d’athlétisme, nous avons décidé de soutenir ces compétitions. Nous estimons que les jeunes représentent l’avenir. Et aussi ces compétitions permettent de détecter ceux qui seront appelés dans le futur à défendre les couleurs du pays », a souligné Jaywunt Pandoo.
Ce dernier a indiqué que la BoM accorde une attention particulière aux athlètes de Rodrigues dans la mesure où ils évoluent souvent dans des conditions difficiles. L’année dernière, si la BoM avait assuré le déplacement des dix athlètes, il se trouve que cette année elle a décidé de permettre à quinze athlètes et deux accompagnateurs de de participer aux finales du 25 septembre.
« Grâce à une collaboration d’autres institutions financières, la BoM assurera la participation de quinze athlètes rodriguais. Une telle participation comprend les billets d’avion, l’hébergement et les équipements sportifs », a déclaré le Chairman Sports Committee de la BoM.
Cette participation dépasse le cadre sportif puisque la BoM va soutenir les deux meilleurs sportifs de Rodrigues dans leurs études pour une année à l’issue de ces championnats. « Nous avons voulu les accompagner pendant une année dans leurs études afin qu’ils parviennent à trouver un équilibre avec le sport », a-t-il commenté.
Suren Ayadassen, 2e vice-président de l’AMA, a, pour sa part expliqué l’importance de ces interclubs jeunes réservées à des catégories spécifiques. « L’AMA met beaucoup l’accent sur les clubs. Plus les clubs sont structurés, plus cela va permettre d’avoir des athlètes bien encadrés. Ainsi, le Kids Athletics permet aux clubs régionaux de puiser dans cette pépinière. Ces interclubs jeunes sont un baromètre pour mesurer le travail effectué dans les clubs et aussi les progrès accomplis par les jeunes. Il faut aussi remercier tous ces volontaires qui contribuent à l’organisation de cette compétition. » Selon Suren Ayadassen, ces Interclubs sont organisés d’après les normes recommandées de la Fédération internationale d’athlétisme.
Pour Vivian Gungaram, secrétaire général de l’AMA, il ne fait pas de doute que ces interclubs ont porté leurs fruits. « Deux athlètes issus de ces championnats jeunes, en l’occurrence Fabrice Rajah (110m haies) et Jean-Yan Carré (marteau), ont décroché chacun la médaille de bronze aux derniers Jeux des îles. Deux autres, à savoir Aurélie Alcindor et Jonathan Permal, sont retenus pour les Jeux du Commonwealth jeunes prévus du 7 au septembre à l’île de Man. C’est dire à quel point ces championnats sont importants pour la relève. »
Orwin Émilien, Julien Meunier et également Jonathan Permal, anciens participants à ces interclubs, ont représenté Maurice aux mondiaux cadets à Lille (France) en juillet dernier. Orwin Émilien avait même atteint les demi-finales du 400m haies.
Les organisateurs ont par ailleurs remercié le ministère de la Jeunesse et des Sports pour sa contribution en termes de transport et de services médicaux pour ces championnats, de même que les conseils de districts qui aident les régions.