Les athlètes mauriciens ont effectué une bonne entrée en matière hier au Stad Popiler. En effet, deux médailles d’or sont tombées dans leur escarcelle par l’entremise de Jérôme Caprice au 10 000 m marche et Nicholas Li Yung Fong au lancer du marteau. Quatre médailles d’argent et trois de bronze ont également été récoltées.
Huit finales étaient au programme de cette première journée. La première étant le 10 km marche messieurs. Jérôme Caprice prit les devants dès le départ pour imposer son rythme. Le Malgache Harivola Rakotonirina resta dans son sillage alors que le Réunionnais Franck Lucas évoluait légèrement en retrait. Rakotonirina et Lucas allaient ensuite tour à tour essayer de se porter aux avant-postes, mais Caprice ne se laissa pas faire. C’est lui qui, à la mi-course, distancera ses deux rivaux pour ne plus être rejoint. Il bouclera le parcours en 48’05”05, largement devant Lucas (49’46”54) et Rakotonirina (50’26”33).
Au lancer du marteau hommes, Nicholas Li Yun Fong a remporté sa troisième médaille d’or aux Jeux des îles après celles de 2003 à Maurice et 2007 à Tana. Il a réussi un jet de 51,94 m à son 5e essai pour s’assurer la victoire. « Je viens de perdre mon père il y a trois semaines et je ne savais pas si j’allais faire les Jeux. Mais finalement, je me suis décidé à venir pour gagner cette médaille pour lui. Je la lui dédie », confiait, avec la plus grande émotion, Nicholas Li Yun Fong. Dans cette épreuve, le jeune Jean-Ian Carré a décroché la médaille de bronze avec un lancer de 48 m à son 2e essai.
Au poids féminin, les deux Mauriciennes Estelle Louis et Bernadette Ravina ont pris l’argent et le bronze respectivement. Capitaine de la sélection féminine, Ravina a donc marqué comme il se doit sa dernière participation aux Jeux. Au disque masculin, le même scénario s’est produit. Maurice a obtenu l’argent et le bronze par l’entremise d’Elvino Pierre-Louis et Christopher Sophie respectivement, derrière l’inamovible Réunionnais Stephane Nativel.
Le saut en longueur a été bien disputé et si le Réunionnais Olivier Huet s’est imposé avec 7,79 m, Maxwell Évenor n’a pas démérité avec un bond de 7,60 m dès son premier essai. L’autre Mauricien Jonathan Drack a fini au pied du podium avec 7,11 m.
Annabelle Lascar a aussi remporté une médaille d’argent au 1500m dames. Elle a courageusement tenu tête à la Malgache Éliane Saholinirina, avant de lâcher prise sur une accélération décisive de la Malgache visiblement trop forte.
A l’issue de cette première journée, Madagascar affiche déjà ses prétentions avec trois médailles d’or décrochées par Saholinirina, Ange Doris Ratsimbazafy au poids dames et Hery Tiana Rakotoarimanana au 3000m steeple. La Réunion accroche deux titres, par l’entremise de Stéphane Nativel au disque et Olivier Huet à la longueur. Les Seychelles ont sauvé l’honneur grâce à la sauteuse en hauteur Lissa Labiche, qui a établi un nouveau record des Seychelles et des Jeux avec une barre à 1,82 m.
Notons qu’après les cinq premières épreuves du décathlon (100m, longueur, poids, hauteur et 400 m) qui ont eu lieu hier, c’est le Malgache Ali Kamé qui mène au classement avec 3913 points devant le Mauricien Guillaume Thierry (3595), le Réunionnais Amboudi Daouda (3487) et l’autre Mauricien, Jonathan Caëtane (3119). Les cinq dernières épreuves que sont le 110m haies, le lancer du disque, le saut à la perche, le lancer du javelot et le 1500m se tiennent aujourd’hui.
Les séries du 100m féminin et masculin ont été disputées hier. Chez les dames, Élodie Pierre Louis et Mary-Jane Vincent se sont qualifiées de même que Fabrice Coiffic et Baptiste Brasse chez les hommes. Les finales sont prévues cet après-midi. Maurice sera aussi présente dans la finale du 400m messieurs avec Éric Milazar et Fernando Augustin qui ont logiquement décroché leur qualification lors des séries disputées hier.