Le rideau est tombé, hier, sur la Vital Cross-Country League avec la tenue de la quatrième et dernière manche au Gymkhana, à Vacoas. Une course remportée par Prisca Manikion de Faucon Flacq Athletic Club chez les dames et Nicholas Boissèque de Curepipe Warriors AC chez les hommes. Du coup, ces derniers décrochent également le titre de champion de Maurice. Il convient de souligner que Prisca Manikion a réalisé un nouveau doublé après celui de l’année dernière. En revanche, pour Nicholas Boissèque, 20 ans seulement, c’est sa toute première consécration après un titre chez les cadets et deux autres chez les juniors. Soulignons que le championnat d’Afrique Australe de cross a été également courue, hier à Vacoas, et ce sont les Sud-Africains qui ont fait la loi en s’imposant chez les seniors hommes et dames. Les vainqueurs sont Lungisa Mdedebelwa et Jenifer Mabuza.
Ils n’étaient pas nombreux à parier sur un doublé de Nicholas Boissèque dans le championnat de cross, cette année, et pourtant, le jeune licencié de Curepipe Warriors a surpris plus d’un en enlevant, hier, un beau doubléVital Cross-Country League-Championnat de Maurice. Il n’empêche que lui, a cru dans ses chances depuis la première manche courue au Racing Club de Maurice, à Trianon, le 29 janvier dernier. « Je m’attendais à réaliser une bonne saison et à réussir ce doublé », déclarait-il hier, tout juste après cette dernière manche, courue simultanément avec le championnat d’Afrique Austral où il a pris la huitième place.
Au final, Nicholas Boissèque s’impose dans ce 11 km dans le temps de 36:56 devant Dharamjay Jeetun, du Curepipe Warriors AC toujours (37:10), alors que le vainqueur de la ligue de cross 2011, Paramasiven Samynaden, de Gymkhana AC, a terminé à la troisième place avec un chrono de 37:35. Xavier Verny, de Curepipe Warriors AC (38:00) ,a terminé en quatrième position, tandis que le vainqueur de la manche de dimanche dernier et champion de Maurice 2011, Jean-Luc Vilbrim de Faucon Flacq AC, a abandonné. C’est Dharamjay Jeetun qui a pris les choses en main dans cette course en menant, lors des premiers kilomètres, devant Jean-Luc Vilbrim, Nicholas Boissèque, Parasamiven Samynaden et Xavier Verny. Il convient même de souligner qu’à un moment donné de la course, Parasamiven Samynaden s’est retrouvé à la hauteur de Nicholas Boissèque et ce, pendant un bon moment.
Dharamjay Jeetun tentait lui de prendre ses distances, mais à mi-parcours, soit à l’entame du troisième tour, Nicholas Boissèque a réduit l’écart avant de prendre ensuite les commandes pour ne plus jamais être rejoint. Quant à Jean-Luc Vilbrim, il faiblissait et s’est fait lâcher. C’est donc en toute logique qu’il a ensuite abandonné. Grâce à sa victoire d’hier, Nicholas Boissèque a remporté le championnat de Maurice et s’est imposé dans la ligue de cross devant Xavier Verny et Nitesh Soondhun de Faucon Flacq AC.
Chez les dames, Prisca Manikion, de Faucon Flacq AC, a été intraitable sur les 7 km de course au programme. En effet, elle a bouclé le parcours avec un chrono de 29:10 devant Lidzy Bayaram, de Résidence Kennedy AC (30:13) et Valencie Cupidon, de Quatre Bornes AC (30:32). Un beau doublé pour celle qui a été irréprochable depuis le début de cette ligue de cross au Racing Club de Maurice, à Trianon. De plus, elle a bien su gérer sa course en restant dans son rythme en sachant très bien qu’elle n’allait pas pouvoir suivre le rythme ipmprimé par les Sud-africaines – le championnat d’Afrique australe était couru en même temps. Dans ce championnat justement, la Mauricienne a terminé à la sixième place.
Les Sud-Africains trop forts
Avec ce nouveau doublé, Prisca Manikion confirme, par la même, sa suprématie sur le cross et c’est en toute logique qu’elle a gagné son billet pour participer au championnat d’Afrique de cross, prévu pour le 18 courant, à Cape Town, en Afrique du Sud. Nicholas Boissèque participera également à cette course. Les deux coureurs seront accompagnés de Rama Ramanah. Soulignons que Prisca Manikion a remporté la Vital Cross-Country League devant ses deux camarades de clubs, nommément Sabrina Keisler et Christiane Louis.
Par ailleurs, les Sud-Africains se sont avérés trop forts dans le championnat d’Afrique Australe tant chez les hommes que chez les dames. Un championnat qu’ils ont facilement dominé de la tête et des épaules. Chez les hommes d’abord, ils se sont partagé le podium à la suite d’une course très disputée avec Lungisa Mdedebelwa (33:22), Dean Brummer (33:23) et Morosi Boysuke (33:24), alors que chez les dames, Mpno Jenifer Mabuza (24:48) s’est imposée devant ses compatriotes Nolene Conrad (25:18) et Diana Lebo Phalula (25:39).
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Déclarations
Nicholas Boissèque: « La course a démarré sur des bases élevées, mais je suis resté dans mon rythme en suivant  Jean-Luc Vilbrim. J’ai suivi tranquillement avant de prendre le meilleur de Dharamjay Jeetun pour ensuite gérer ma course jusqu’à la fin. La course a été quelque peu difficile, dans la mesure où j’ai trouvé la distance un peu longue. Il n’empêche que j’ai pu tenir jusqu’au but. Quoique j’étais confiant de pouvoir réaliser le doublé, j’étais aussi conscient que la victoire lors du championnat de Maurice n’allait pas être une mince affaire dans la mesure où Jean-Luc Vilbrim demeurait un sérieux prétendant à la victoire. Je pense cependant qu’il a fait les frais des 10 km qu’il a courus dimanche dernier. C’est pour cette raison, du reste, que j’avais décidé de faire l’impasse sur cette course, afin d’être physiquement au point pour cette dernière course. Je suis donc très satisfait de ce doublé, car c’est mon premier à ce niveau, à savoir pour ma deuxième année chez les seniors. Auparavant, j’ai réalisé un doublé chez les cadets et deux autres chez les juniors. Forcément, cela fait très plaisir de pouvoir s’imposer chez les seniors maintenant. J’espère maintenant réaliser 3:55.00 sur 1500m et 9:20.00 sur 3000m steeple sur piste. »
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Prisca Manikion: « J’ai eu une course tranquille aujourd’hui (Ndlr: hier) aux côtés de la Réunionnaise. J’étais donc très motivée et cela a constitué un avantage pour moi. J’ai fait de mon mieux pour rester en tête et gérer ensuite ma course. En revanche, je savais que cela allait être très dur face aux Sud-Africaines. Je savais aussi que je n’allais pas pouvoir suivre leur rythme soutenu comme c’était le cas, l’année dernière, à Cape Town (Afrique du Sud). J’ai donc couru à mon rythme. Je suis contente d’avoir réalisé, une fois encore, le doublé après celui de l’année dernière. Je tiens ainsi à remercier mon entraîneur Karl Paul et tous mes camarades de Faucon Flacq AC. Je dois aussi dire que ma victoire est le résultat d’une très bonne préparation puisqu’après les Jeux des Iles de l’océan Indien, aux Seychelles, je me suis accordé un mois de repos avant de reprendre sérieusement en octobre. C’est justement cela qui a fait la différence, car je pense que mes adversaires ont, elles, entamé leur préparation vers novembre ou décembre. »
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Mélivan Dauphin: « Je suis très content de ma performance, cette saison. Je suis très satisfait d’avoir gagné le cross, le championnat de Maurice et le championnat d’Afrique Austral. Cela fait plaisir et récompense le gros travail effectué à l’entraînement. Après 2011, je réalise un nouveau doublé et je ne peux qu’être motivé davantage pour la suite de la saison. Je tiens à remercier mes entraîneurs Frankie et Jacques Lebon pour tout ce qu’ils ont fait pour moi. Je remercie aussi mes parents, mes frères et ma soeur pour leur soutien. Mon objectif est maintenant de passer à une épreuve de piste, notamment le 800m, dont ma première course est prévue pour samedi. »‘   
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Lungisa Mdedebelwa: » C’était une course très disputée entre nous Sud-Africains. La tactique était qu’on prenne le relais à tour de rôle, alors qu’en fin de course, c’était chacun pour soit. C’est la première fois que je viens à Maurice et aussi la première fois que je remporte ce cross. Cela me fait donc très plaisir. L’objectif est maintenant de me concentrer sur le championnat d’Afrique de cross prévu pour le 18 courant, à Cape Town. »
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Jenifer Mabuza: « Je suis très heureuse d’avoir remporté ce championnat d’Afrique Australe que je remporte d’ailleurs pour la première fois. Ce n’était pas une course très difficile d’autant que nous avons tous respecté les consignes de l’entraîneur. Finalement, je remporte la course et je suis très heureuse. Il y avait un bon rythme et il fallait bien gérer la course. C’est ce que nous avons fait. Maintenant, mon objectif est de faire encore mieux au championnat d’Afrique de cross du 18 courant, à Cape Town. »