Champion du 400 m l’an dernier aux 8es Jeux des îles à Mahé, le Malgache Florent Ravelomanana ainsi que l’heptathlonienne Selloane Joyce Tsoaeli du Lesotho ont rejoint tout récemment le groupe d’athlètes s’entraînant au Centre international d’athlétisme de Maurice (Ciam), qui se spécialise dans les épreuves combinées, sprint et haies.
Ces deux arrivées compensent le départ des Malgaches Philippe Djaovazaha et Olga Razanamalala (400 m haies) et de la Béninoise Odile Ahouan Wandu (heptathlon) qui sont rentrés chez eux pour raisons diverses. Florent Ravelomanana, qui avait mis fin à la suprématie d’Éric Milazar, a débarqué à Maurice depuis environ deux semaines. L’an dernier à Mahé, il s’était imposé en finale du tour de piste en 47”61 contre 47”48 à Éric Milazar, qui s’offrit la médaille d’argent. Selloane Joyce Tsoaeli est arrivée depuis environ trois semaines. Elle s’entraîne avec l’Ukrainien Oleksandrr Nevskyy, qui est assisté du Mauricien Joël Sévère, entraîneur national de lancers. Par contre, Florent Ravelomanana a rejoint le groupe de sprinters entraînés par Stephan Buckland et parmi lequel se trouve aussi désormais le Zambien Savior Kombe (200-400 m) après une saison passée avec le coach zambien Samuel Matete, responsable des épreuves de haies.     
Philippe Djaovazaha, spécialiste du 400 m haies, est rentré chez lui pour des raisons financières et familiales, nous a indiqué Vivian Gungaram, directeur du Ciam. Toutefois, le départ du Malgache serait aussi lié à des blessures récurrentes. Quant à Olga Razanamalala, triple médaillée d’or aux 8es Jeux des îles à Mahé aux 400 m haies, 400 m et 4×400 m, elle attend un heureux événement cette année et reviendra au Ciam après, nous a aussi affirmé le directeur du centre.
La Béninoise Odile Ahouan Wandu, spécialiste de l’heptathlon, est aussi rentrée chez elle pour d’autres raisons, après un court passage au centre. Elle faisait parties des trois nouvelles recrues dont les noms avaient été annoncés par les membres du conseil administratif du centre qui s’étaient réunis le 26 novembre 2011 à Réduit.
De côté du groupe de sprint, le Lesothan Mosito Lehata (100 m-200 m) devrait éventuellement revenir à Maurice après les mondiaux en salle d’Istanbul (9 au 11 mars), a indiqué Stephan Buckland. Le coureur avait dû rentrer chez lui en janvier en raison des problèmes liés à son permis de séjour.
Reste que Florent Ravelomanana et Selloane Joyce Tsoaeli rejoignent les autres athlètes qui ont prolongé leur carrière au centre, en l’occurrence Margaret Simpson (Ghana), Ali Kamé (Madagascar), Guillaume Thierry (Mce), tous trois spécialistes des épreuves combinées, la Béninoise Bimbo Miel Ayedou (400 m haies), le Zambien Savior Kombe (200-400 m), le Namibien Richard Taotite Gurirab (100 m-200 m) et le Sénégalais Lamine Niang (100 m-200 m).
L’objectif que s’est fixé le Ciam cette année est « d’avoir au moins trois qualifiés aux JO de Londres (27 juillet-12 août) », rappelle Vivian Gungaram.