Les lanceurs sont passés à l’action samedi au stade de Réduit lors du deuxième festival de lancers depuis décembre. Aux dires de l’entraîneur national, Joël Sévère, les performances ont progressé, ce qui est de bon augure en cette présente période de préparation.
En décembre, les lanceurs avaient été mis à l’épreuve pour la première fois en trois jours (19-21) après quatre longs mois de repos depuis les Jeux des îles tenus courant août à Mahé. Outre les épreuves de lancers purement, ils avaient aussi pu mesurer leur force athlétique (musculation). Et le deuxième test effectué samedi a démontré qu’ils avaient progressé, constate le coach national de lancer. « La plupart ont progressé de plus d’un mètre en force athlétique. Et ils sont en bonne voie. » Ce festival de lancers a réuni toutes les catégories à partir des minimes jusqu’aux seniors hommes et dames.
Au plan des performances, on peut citer les 52,12m du cadet Julian Sévère au javelot alors que Christopher Sophie a remporté le concours du disque en réussissant 47,14 m, une performance proche de sa meilleure marque personnelle située à 48,94 m lorsqu’il terminait 3e aux Jeux des îles à Mahé. De son côté, Elvino Pierre-Louis a dû se contenter de la 2e place avec un lancer de 46,93 m. Mais il a toutefois réalisé un essai mordu mesuré à 50,30 m samedi.
C’est dire que le lanceur ne devrait par tarder à franchir officiellement les 50 m. On se souvient qu’il n’était pas passé bien loin de la médaille d’or à Mahé en terminant sur la deuxième marche du podium avec un jet de 53,23 m derrière le Réunionnais Stephan Nativel (54,56 m).
S’il ne devrait plus y avoir de festival de lancers pour le prochain mois, les athlètes enchaîneront tout droit les rencontres de préparation, la prochaine étant prévue, sauf changement, le 18 février.