L’athlétisme mauricien ne rentrera pas bredouille de Maputo. Après Arnaud Casquette (longueur) en 2007 à Alger, c’est Guillaume Thierry qui est monté sur la deuxième marche du podium hier au décathlon aux Jeux d’Afrique. Cinquième et dernier à l’issue de la première journée du concours dimanche, il est revenu en force pour s’octroyer au final la médaille d’argent, totalisant 7481 pts, sa nouvelle marque nationale.
Mission accomplie pour le Mauricien, qui ne croyait pas en fait pouvoir finir son concours sur le podium. « Je suis arriv? ? Maputo avec le seul objectif de r?aliser 7500 pts pour battre mon record national (ndlr : 7444 pts réalisés en avril dernier) peu importe si je remporte une m?daille ou pas. Mais comme on ne peut jamais savoir ce qui va se passer tout au long d’une ?preuve de d?cathlon, je me suis battu jusqu’? la fin. Je savais que j’avais des chances de revenir au classement lors de la seconde journ?e, principalement aux javelot, disque et perche. Et cette m?daille, je l’ai d?croch?e ? la bagarre », nous a affirmé ce matin Guillaume Thierry.
Sa médaille le rend d’autant plus heureux qu’il a devancé cette fois par quelques points son grand rival du Centre international d’athlétisme de Maurice, le Malgache Ali Kamé, 3e avec 7458 pts, alors que le titre est revenu au Libérien Addy Jangy, intouchable avec une marque de 7958 pts. L’Algérien Mourad Soussi a pris la 4e place avec 7289 pts, le Nigérian Lee Karafo la 5e place avec 7103 pts.
C’est bien à l’entame de la seconde journée hier matin que Guillaume Thierry a fait la différence pour passer deuxième au classement. Il réalisa en effet 15”08 au 110 m haies et 47,68 m au disque, nous a-t-il confié. Dimanche, il fut crédité de 11”22 au 100 m, 6,93 m à la longueur, 14,18 m au poids, 1,83 m à la hauteur et 52”33 au 400 m. Hier, après le 100 m haies et le disque, il fut crédité de 4,40 m à la perche, 59,60 m au javelot et enfin 4’46 au 1 500 m. Il dédie sa médaille à ses coaches, l’Ukrainien Oleksandrr Nevskyy et Joël Sévère, ainsi qu’à son père, sa copine et toute l’équipe mauricienne de supporters sur place à Maputo.
Il occupait la 5e et dernière place au classement à l’issue de la première journée dominée par le Libérien Addy Jangy devant le Malgache, l’Algérien, suivi du Nigérian Lee Karafo et enfin de Guillaume Thierry. « Le Lib?rien a men? le concours du d?but ? la fin. Il a toujours ?t? en t?te au classement », précise le Mauricien. Le concours du décathlon a aussi enregistré deux abandons. Pour rappel, le mois dernier à Mahé, le Malgache Ali Kamé avait remporté l’or aux 8es Jeux des îles avec un total de 7390 pts, laissant la médaille d’argent à Guillaume Thierry, qui réalisa 7337 pts.
Hier toujours, le sprinter Fabrice Coiffic a terminé 4e de sa demi-finale du 100 m en 10”40. Même s’il est éliminé, il aura réalisé le temps le plus rapide de sa carrière. Reste à savoir si ce chrono a été réalisé dans les conditions de vent acceptables.
Coiffic devrait aussi être engagé aux demi-finales du 200 m prévues demain soir à 19h55 (heure de Maurice) dépendant du nombre de coureurs qui ont été reçus. C’est à midi aujourd’hui que le comité technique a procédé à la répartition des couloirs, nous a précisé ce matin Vivian Gungaram, délégué technique de la CAA. Le 4×100 m hommes, dont le 1er tour était prévu hier soir, se disputera lui ce soir dans une finale directe avec la participation de huit équipes.
Hier, dans la finale du 800 m dames, la course s’est déroulée sur des bases élevées, les prétendantes ayant survolé le premier tour de piste sous la minute. À ce rythme, Annabelle Lascar, n’a pu terminer que 8e et dernière à l’arrivée dans le temps de 2’10”70.
Notons par ailleurs qu’Éric Milazar n’a pas participé, comme on pouvait le croire, aux demi-finales (1er tour) du 400 m hommes hier. Il n’était d’ailleurs pas inscrit à cette épreuve. Par contre, il sera engagé uniquement à la finale du relais 4×100 m masculin ce soir. Seront aussi en action dans la finale du javelot dames Bernadette Ravina et Jessika Rosun.