Le marathonien mauricien Judex Durhône a entamé samedi dernier sa saison à l’île soeur sous le signe du changement. Il est passé sous les couleurs de son nouveau club, Entente du Nord 974 Saint-Denis, après trois années passées à l’Association Jeunesse Athlétique de Cambuston (AJAC). Un changement qui s’est accompagné d’une deuxième place qu’il remporta le même jour dans les 10 km de St Denis.
« C’est une proposition que je ne pouvais pas refuser car mon avenir sportif en dépend. On m’a offert des conditions plus avantageuses, notamment la chance de participer l’année prochaine au marathon de Paris ainsi que d’autres déplacements tels le 10 km des championnats de France pouvant me permettre de me perfectionner. J’ai répondu favorablement à l’appel », explique le coureur mauricien. Son ancien club n’est sans doute « pas content, mais j’ai besoin d’avancer. »
Cinquième du marathon aux 8es Jeux des îles à Mahé en août dernier, Judex Durhône était rentré à Maurice avant de repartir à La Réunion trois jours après. Samedi, il s’est aligné à sa première course. Et cette première sortie lui fait dire qu’il est bien parti pour une nouvelle saison avec son nouveau club.
À St-Denis, dit-il, on veut construire une solide équipe de demi-fond et fond. Le club dionysien a aussi fait appel à un coureur français qui rejoindra bientôt l’équipe ainsi qu’au Réunionnais Kevin Lalmand, qui termina 3e de la course de samedi en 34’07.
La victoire est revenue au champion réunionnais, Arnaud Moël, crédité de 32’57, suivi de Durhône en 33’09. « C’était une course très rapide sur un parcours cependant très dur avec des côtes. Ceci explique pourquoi le temps n’est pas plus rapide. Certains coureurs se sont même demandé s’il n’y avait pas plus de 10 km sur le parcours. » Après avoir parcouru la course de bout en bout avec Arnaud Moël, le Mauricien se fit lâcher à 300 m seulement de l’arrivée. George Marie termina 4e en 35’19.
Quoi qu’il en soit, Judex Durhône dit vouloir faire honneur au club dionysien pour la confiance qu’il lui porte. « Ici, nous sommes bien soutenus au plan financier et c’est rassurant pour notre avenir », avoue-t-il. Il se prépare à courir le 10 km Fenoir de St Pierre le 10 décembre, une course qui se déroulera en nocturne, le départ étant prévu à 20h.
Par ailleurs, c’est l’équipe internationale composée de La Réunion, du Maroc, de la France et de Judex Durhône (Maurice), entre autres, qui a remporté récemment le relais marathon international de St-Benoît. Elle était créditée de 2h14. L’équipe de Cospi (Réu) et l’Entente Réunion ont terminé 2e et 3e dans le temps de 2h18 et 2h22 respectivement. L’équipe de Curepipe a terminé 4e en 2h23 tandis que Quatre-Bornes a terminé loin derrière.