Les noms des jeunes de 13-15 ans sélectionnés par l’Association mauricienne d’athlétisme (AMA) pour intégrer les cinq Pôles jeunes nouvellement constitués sont connus. Ils sont au nombre de 23 athlètes à composer ces pôles qui devraient entrer en opération le mois prochain dans les régions de Port-Louis, Bambous, Flacq, Beau-Bassin/Rose-Hill et Curepipe/Grand-Port.  
Vu qu’il n’existe toujours pas de stade d’athlétisme à Port-Louis, ce sont ceux de Bambous et Anjalay qui serviront de base d’entraînement aux jeunes du Pôle de Port-Louis, dont le responsable est Yougendranath Oree, nous dit Vivian Gungaram, secrétaire de l’AMA. Par contre, les athlètes des Pôles Curepipe-Grand-Port placés sous les responsabilités de Frankie Le Bon évolueront au stade de Rose-Belle.
Au stade Auguste-Vollaire, Flacq, Ancy Mameron et Céline Marc sont les seules athlètes qui ont été sélectionnées. Elles s’entraîneront avec Giovanni Devalet. Les athlètes de Flacq avaient spécialement brillé lors des récents Jeux des îles à Mahé.
Le Pôle de Beau-Bassin/Rose-Hill avec sept jeunes est le plus nombreux, alors que celui de Bambous avec quatre athlètes n’a pas encore confirmé le nom du coach qui en sera le responsable. Les noms de l’athlète Bernadette Ravina, spécialiste du javelot, et celui d’Hervé Seerungen, entraîneur de saut et sprint, sont les plus cités.
Les jeunes qui font partie de ces Pôles Jeunes bénéficieront, si le besoin se fait sentir, d’un suivi académique de la part du Trust Fund for Excellence in Sports (TFES), partenaire de l’AMA dans ce nouveau projet de sport-études. Pour rappel, les deux parties s’étaient concertées durant ces trois dernières semaines pour arriver à un accord, l’AMA se chargeant du volet technique et le TFES du suivi pédagogique.  
Les jeunes sont prêts à intégrer les cinq pôles nouvellement établis.