Contrairement à l’année dernière, les performances sont en hausse cette année dans les régions. Cela s’est vérifié lors des championnats interclubs Jeunes parrainés pour la cinquième fois d’affilée par la Banque de Maurice. Quatorze records dont six samedi lors des préliminaires et huit dimanche lors de la phase finale au stade de Bambous ont été réalisés lors de cette compétition réservée aux poussins, benjamins et minimes.
400 jeunes au total, dont les quinze meilleurs athlètes de Rodrigues issus des qualifications tenues le 17 septembre au stade Camp du Roi à Port-Mathurin, ont concouru à la phase finale de cette 5e édition. Faisons aussi ressortir que certains records battus déjà samedi lors des préliminaires ont été à nouveau améliorés le jour suivant par les mêmes athlètes. Au moins sept records ont été battus dans les épreuves de relais.
En poussins et poussines, ce sont Géraldo St Flour (Chemin Grenier) et Joanne Sévère (Adonai) qui ont été à l’honneur au plan individuel. St Flour battant à deux reprises le record du 500 m, le portant d’abord de 1’29”72 à 1’27”64, puis à 1’24”86. L’ancienne marque était détenue depuis le 12 mars 2006 par Mélivan Dauphin, également de Chemin Grenier. Au lancer du poids, Joanne Sévère porta le record de la catégorie de 9,59 m à 10,80 m. L’ancienne marque avait été réalisée depuis le 10 mai 2003 par Ingrid Léonard.
Au 4×50 m, c’est l’équipe de Chemin Grenier composée de Bradley Chiffonne, Mervin Léon, Jordan Victoire et Géraldo St Flour qui inscrivit aux tablettes la nouvelle marque de 29”37 contre 30”63 à l’ancienne marque datant du 26 juin 2010.
En benjamins et benjamines, Bryan Tonta et Séverine Moutia (Rose-Hill), et Selvano Bergue (P. d’Or) ont été les plus en vue. Tonta, qui avait fait parler de lui plus tôt cette année lors des championnats nationaux de la catégorie, s’est imposé en 6”61 en finale du 50 m (vt -0,3) après avoir réalisé 6”60 samedi, mais avec vent favorable de + 2,3 m/s.
Dans l’épreuve féminine, Moutia remporta la finale en 7”36 (vt – 0,3). Elle fit mieux que le record qu’elle battait une première fois en demi-finale en 7”42 (vt -1,6). De son côté, Bergue remporta le 800 m en 2’20”85 contre l’ancien record situé à 2’25”01 depuis le 30 avril 2011.
Les équipes du 4×100 m de Port-Louis Centaurs (garçons) et Bambous (filles) ont aussi été à l’honneur en tombant le record masculin (56”75 à 52”14, puis 51”40) et celui en féminin (58”24 à 58”0).
En minimes, c’est Mélivan Dauphin, déjà intronisé en début d’année en cross-country, qui s’est mis en évidence en bouclant le 3 000 m dans le temps record de 9’28”58. C’est le seul record battu dans les épreuves individuelles de la catégorie. Au relais 4×100 m garçons, le quatuor de Rose-Hill composé d’Émilien Surette, David Durhone, Govin Venethethan et Billy Jean a été crédité d’un record de 46”04 en séries, puis 45”70 en finale.
Enfin, les meilleurs athlètes en poussins ont été logiquement Géraldo St Flour et Joanne Sévère, en benjamins Brian Tonta et Séverine Moutia et en minimes la Rodriguaise Emma Perrier, vainqueur du 100 m en 13”13, et Mélivan Dauphin.
Pour rappel, l’année dernière, cette compétition n’avait accouché d’aucun record et les performances étaient en baisse. Ce rendez-vous sert à évaluer le travail qui a été effectué dans les régions durant l’année écoulée.