Le Trust Fund For Excellence in Sports (TFES) n’a pas oublié Rodrigues dans le cadre de la mise en place des Pôles Jeunes. En effet, son Chief executive, Michael Glover, était dans l’île au début du mois pour rencontrer Alain Wong So, président de l’antenne rodriguaise, aussi bien que ses deux assesseurs, nommément Daniel André et Nancy Chekoussen-Evenor. 13 noms ont été soumis à l’Association mauricienne d’Athlétisme dans le cadre de la mise en place de ce Pôle Jeunes. Il faudra maintenant attendre confirmation pour savoir qui sont ceux qui satisfont la table de cotation de l’IAAF. A noter qu’un contrat liant les jeunes au TFES sera signé très probablement le mois prochain.
Le Pôle Jeune a déjà entamé son travail administratif a déclaré Alain Wong So, celui-là même qui avait été nommé responsable de la partie organisationnelle des Jeux des Iles de 2003, à Rodrigues. « Le TFES a délégué son pouvoir au comité que je préside et le premier dossier auquel nous nous attaquons est celui de l’athlétisme. Nous allons travailler en étroite collaboration avec le comité régional de façon à aider à la découverte de nouveaux talents et ensuite donner les facilités nécessaires pour leur permettre de s’épanouir », a déclaré Alain Wong So. Ce dernier a précisé que la démarche du TFES ne s’arrêtera pas qu’à l’athlétisme, car d’autres disciplines – individuelle – seront ensuite concernées.
Le président du Pôle Jeunes pense ainsi à la lutte, discipline très populaire dans l’île et dont les performances sont très encourageantes. « Il ne faut pas oublier que les trois premières médailles mauriciennes aux Jeux des Iles de 2007, à Madagascar, avaient été décrochées par trois lutteuses. La lutte demeure, à Rodrigues, une discipline qui possède un énorme potentiel. D’autres disciplines qui méritent d’être considérées le seront », a indiqué Alain Wong So.
Pour en revenir au Pôle Jeunes d’athlétisme, Alain Wong So a déclaré que le travail se fera en étroite collaboration avec le comité régional.  « Comme Michael Glover l’a toujours dit, Rodrigues est une pépinière pour le sport mauricien et l’objectif demeure les Jeux des Iles de 2015. Notre but est de mettre en place l’encadrement nécessaire à la disposition de ces jeunes, afin qu’ils soient performants », a-t-il fait ressortir.
Selon Alain Wong So, le Pôle Jeunes fonctionnera à partir de janvier prochain. Il n’empêche que les formalités administratives ont déjà été enclenchées, alors que le comité régional a, lui, déjà dressé une sélection. De plus, une rencontre est prévue pour le mois prochain entre les dirigeants du TFES, ceux du comité régional, les athlètes et leurs parents. « Un contrat liant l’athlète et le TFES sera signé en présence des parents. » Alain Wong So a ajouté que le TFES est une structure qui va galvaniser davantage le sport à travers les facilités mises à la disposition des comités régionaux. « Nous sommes un partenaire pour le comité régional. Ce dernier aura la charge de la partie technique, alors que le TFES s’occupera lui de la partie académique de l’athlète. Notre objectif est de cheminer dans la même direction que le comité régional, de voir grandir et progresser l’athlète », a-t-il conclu.
A noter que le Pôle Espoir d’athlétisme regroupe, lui, six athlètes et le Pôle Maurice, cinq. Ces derniers, il faut le rappeler, ont participé aux derniers Jeux des Iles de l’océan Indien tenus aux Seychelles.