La Vital Cross-Country League 2013 revient à partir du 26 janvier à Curepipe. La première manche de ce rendez-vous tant attendu se courra, en effet, à Les Casernes. Les trois autres manches de la ligue se dérouleront successivement, le 1er février à Mon Choisy, le 16 février à Médine dans l’ouest, le 24 février à Trianon avant l’emballage final, les championnats nationaux prévus le 2 mars au Gymkhana, Vacoas.  
Cette nouvelle édition de la ligue nationale sera l’occasion pour les coureurs de fond et demi-fond chevronnés ou anonymes de revenir sous les feux des projecteurs après la fin de la saison 2012 qui remonte aussi loin qu’en août septembre dernier. Le programme et les règlements en vigueur sont déjà établis. Mais à deux semaines du coup d’envoi, le cross dans les régions et les quartiers n’a pas encore débuté.
Mais faut-il rappeler que cette étape régionale favorisent une dynamique au sein des régions. Une ou plusieurs équipes de clubs dans les catégories poussins, benjamins et minimes garçons et filles peuvent ainsi être contituées. Chaque équipe doit aussi être composée d’un minimun de 4 et d’un maximum de 6 coureurs. Elle doit aussi représenter un club qui est affilié à la MAA. Par contre, les athlètes des autres catégories peuvent concourir à titre individuel.   
A Beau-Bssin/Rose-Hill, où deux manches sont prévues, la première en principe le 19 janvier, on signale que le comité régional pourrait tenir une réunion à cet effet mardi prochain. A Vacoas-Phoenix également, les coureurs devraient participer à leur course régionale le 20 janvier au Gymkhana, nous confie la présidente du comité régional, Corine Rémilah. A Quatre-Bornes, par contre, on souligne que la cross régional se disputera une semaine avant le début de la ligue nationale. Une course régionale est aussi prévue à Port-Louis le 20 janvier. Il faudra donc attendre le coup d’envoi de la phase nationale pour savoir dans quelle forme sont les coureurs à l’orée de cette saison.
Toujours est-il que la Vital Cross-Country League seront ouvertes uniquement aux licenciés de l’Association mauricienne d’athlétisme (AMA) en benjamins, minimes, cadets, juniors, seniors et vétérans (masters) hommes et dames. Le surclassement est strictement interdit en poussins, banjamins, minimes et cadets garçons et filles. De plus, l’AMA recommande que les athlètes, dirigeants de clubs et entraîneurs respectent les distances programmées pour chaque catégorie selon l’avis du Comité des épreuves hors-stade sur les parcours soumis par chaque région organisatrice (voir détails plus loin).  
Les distances des parcours retenues sont les mêmes que celles de l’an dernier. Le trophée ’Challenge Vital’ sera décerné au meilleur coureur du classement individuel et au meilleur club qui obtiendront le minimum de points. En cas d’ex aequo, ce sont les championnats de Maurice qui départageront les concurrents (es) et clubs au classement final (individuel et club). Ce trophée challenge sera décerné en tenant compte du meilleur classement des participants sur 4 des 5 sorties prévus dans cette ligue de cross.
Les championnats individuels sont ouverts aux athlètes mauriciens et étrangers titulaires d’une licence nouvellement enregistrée, insiste la MAA. Les championnats par équipes sont ouverts aux clubs affiliés à l’association. Si chaque club peut engager autant d’athlètes mauriciens licenciés, un nombre minimum de 4 athlètes sera considéré pour définir le classement par équipes. Les noms des participant doivent être confirmés aux organisateurs au plus tard 30 minutes avant le départ.  
Afin de respecter les règlements du Sports Act et de la MAA, chaque athlète sera appelé de s’aligner au nom d’un club qui est affilié ou enregistré à la MAA. Autrement, l’athlète participera à titre individuel aux épreuves prévues dans les catégories juniors, seniors et vétérans uniquement.