Maurice a repris l’organisation des 11es Championnats d’Afrique juniors, prévus du 29 août au 1er septembre prochain, à l’Afrique du Sud. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les membres du comité d’organisation de ces Championnats d’Afrique juniors (COCAJ) sont déterminés à réussir leur pari comme c’était le cas en 2009. A moins de deux mois de ces Championnats, ils sont 18 pays, y compris Maurice, a avoir effectué leurs engagements préliminaires. Ils ont jusqu’au 12 août pour confirmer leurs participations. A noter qu’une visite des membres du COCAJ a eu lieu, mardi, au stade Germain Commarmond, à Bambous. Le Mauritius Sports Council et le ministère de la Jeunesse et des Sports étaient également représentés.
18 pays se sont enregistrés pour ces 11es championnats d’Afrique juniors. Une bonne nouvelle en attendant la date limite du 12 août prochain. Ceux qui ont effectué les engagements préliminaires, y compris Maurice, sont l’Angola, le Bénin, les Comores, l’Égypte, l’Éthiopie, le Gabon, la Gambie, la Guinée Équatoriale, le Kenya, le Lesotho, Madagascar, la Namibie, le Nigeria, l’Ouganda, le Sénégal, la Tunisie et le Zimbabwe. Selon le président du COCAJ, Vivian Dinan, le Maroc s’est, pour sa part, renseigné en ce qui concerne les démarches pour les visas d’entrée à Maurice.
D’autre part, les membres du COCAJ étaient au stade Germain Commarmond pour une session de travail avec le président du MSC, Kris Appadoo et le Managing secretary Manoj Ujoodha. Le représentant du ministère de la Jeunesse et des Sports, Dev Putty, tout comme le responsable du stade, Y. Oree, étaient aussi sur place. Le COCAJ était, lui, représenté par son coordonnateur Vivian Gungaram, aussi bien que par Roseline Nicole, responsable de la direction aménagement. Vivian Dinan n’était, lui, pas présent, étant pris dans une rencontre avec les éventuels sponsors.
Selon lui, la visite au stade s’est très bien passée et c’est Vivian Gungaram qui a présidé cette séance de travail. Le but était surtout de voir les tâches à accomplir dans cette infrastructure en  marge de l’organisation de cette compétition. Vivian Dinan a expliqué que ces tâches concernent entre autres le nettoyage de la piste et refaire les lignes, aménager la piste d’échauffement, identifier la salle médicale et anti-dopage et réparer les toilettes. « C’était une grosse réunion. J’ajouterai que les travaux ont déjà commencé. Ce qui est très bon signe », a indiqué Vivian Dinan.
Au niveau des sponsors, le président du COCAJ a expliqué que 15 entreprises ont été approchées et qu’à ce jour, Médine, Alpha Cleaning et Mauritius Post ont répondu favorablement à l’appel. Ce dernier, comme nous l’avions indiqué la semaine dernière, a été le premier à se manifester. Par ailleurs, le modèle des fiches d’accréditation est, comme annoncé, déjà prêt et selon Vivian Dinan, une demande a été faite pour que les accréditations des membres du COCAJ soient prêtes jeudi pour être présentées à la réunion prévue à 16h30, au siège de la fédération, à Réduit. A partir de là, des améliorations seront apportées si nécessaire.
A noter que des contacts ont déjà été pris avec un service traiteur pour le repas des officiels au stade. Pour ce qui est de l’hébergement des journalistes étrangers, les hôtels Peral Beach et Gold Beach de Flic-en-flac ont été proposés. Les délégués de la Confédération africaine d’Athlétisme seront également logés à Flic-en-flac, mais aucun établissement hôtelier n’a été arrêté. Quant aux athlètes et officiels, ils seront logés à Quatre-Bornes. Soulignons également que les budgets soumis par les différentes directions ont été analysés et seront très probablement approuvés, cette semaine.