L’Association mauricienne d’Athlétisme (AMA) organisera les 11es Championnats d’Afrique juniors prévus du 29 août au 1er septembre prochain, au stade Germain Commarmond, à Bambous. Cela, à la suite de la décision de la Confédération africaine d’Athlétisme (CAA) ,de retirer l’organisation à l’Afrique du Sud et ce, en raison d’un conflit entre la fédération sud-africaine et le Comité olympique Sud-Africain.
Comme en 2001 et 2009, l’AMA organisera les Championnats d’Afrique juniors en août et septembre prochain. Cette décision intervient à la suite d’un conflit persistant entre la fédération sud-africaine et le Comité olympique Sud-Africain. Si à un certain moment, il était question que ces championnats soient maintenus en Afrique du Sud et ce, malgré ces problèmes, en revanche, il y a un peu plus d’une semaine, la CAA a finalement pris la décision de retirer l’organisation à l’Afrique du Sud. C’est ainsi qu’il a été demandé à Maurice de prendre le relais pour cette compétition qui devrait réunir 30 pays et quelque 400 athlètes.
A seulement deux mois et quelques jours, l’AMA a déjà pris les devants en nommant un comité organisateur, avec à sa tête Vivian Dinan, lui qui a été également président du comité organisateur des Championnats d’Afrique juniors de 2009. Les autres membres de ce comité sont Mahen Purbhoo (secrétaire-général), Claude Duval (transport et accommodation), Jocelyn Ithier (trésorier), Gaëtan Luffor (accréditation et impression), Yougendranath Oree (infrastructures et facilités), Anand Sukhraj (technique), Harold Munso (sécurité), Daniel Capiron (protocole), Roselyn Nicol (réception), Pravin Doomun (médicale et anti-dopage) et Vivian Gungaram (coordinateur)
Selon le président du comité organisateur, la fédération l’a approché vers le 11 juin pour prendre en main l’organisation de cette compétition. « Après avoir présidé le comité d’organisation de 2009, je suis heureux qu’on ait fait appel à moi. Je retrouve une équipe que je connais très bien et avec qui je suis convaincu qu’on fera du bon travail », a déclaré Vivian Dinan. Selon lui, ce n’est pas évident de prendre une organisation à seulement deux mois de l’échéance. Toutefois, a-t-il ajouté, il croit en son équipe comme c’était le cas en 2009 où le comité organisateur avait pris en main l’organisation de ces championnats, toujours à deux mois seulement de sa tenue.
Selon Vivian Dinan, « c’est une joie et un honneur pour moi de faire, une fois encore, partie du comité organisateur. Nous allons faire le nécessaire pour que ces championnats soient une réussite. J’ai confiance en mon équipe et comme je le dis toujours, le travail se fait en équipe et non par une seule personne. Je suis certain que nous allons donner le meilleur de nous-mêmes pour que ces championnats soient un succès », a déclaré Vivian Dinan.
Selon le président du comité organisateur, une première réunion devrait se tenir cette semaine au siège de la fédération, à Réduit. Il s’est dit   confiant que l’organisation sera au point et ce, même si les données ne sont plus les mêmes qu’en 2009. « Nous allons tout faire pour être à la hauteur et faire honneur au pays », a-t-il souligné. Le président du comité organisateur a aussi affirmé que le ministère de la Jeunesse et des Sports a confirmé, en fin de semaine, l’engagement de l’État mauricien en faveur de la tenue de cette compétition, à Maurice.