Jérôme Caprice a effectué sa troisième compétition de l’année le dimanche 22 mai en Allemagne lors de la 47e édition de l’international Racewalking Naumburg. Le marcheur mauricien y a terminé 18e, se contentant d’un chrono de 1h40’14, performance qui le situe à deux secondes de son meilleur temps de l’année (1h38’07) réalisé sur la même distance en avril dernier au Challenge mondial de l’IAAF à Dudince en Slovakie.
Dimanche, Jérôme Caprice a terminé à six places des derniers coureurs à avoir bouclé le parcours, soit les Allemands Fern Thorsten et Horst Kiepert, crédités de 2h02’20 et 2h15’56. Mais il souligne que la course s’est déroulée dans la chaleur, soit entre 30-32°C. Il termine également deux rangs dernière le premier marcheur africain, l’Algérien Sabri Aymene-Abdelfettah, 15e en 1h29’32.
Les deux marcheurs africains ont terminé loin derrière le trio de tête composé du Mexicain Horacio Nava, qui s’impose en 1h20’56 devant l’Allemand Christopher Linke (1h21’14) et le Mexicain Eder Sanchez (1h21’31). On note quatre abandons et sept disqualifications sur 35 concurrents.
Jérôme Caprice n’est pas pour autant inquiet, car il affiche la confiance pour la suite de sa saison. « Mon temps n’est pas impressionnant, car le meilleur est à venir puisque j’ai déjà marché plus vite en Slovaquie cette année. Je souhaite battre en juin aux Championnats d’Afrique à Durban (22-26 juin), mon record national que j’avais réalisé en 2012 à Tilburg (Hollande) en 1h33’00. L’objectif sera d’y assurer d’ores et déjà ma place en vue des Jeux de la Francophonie 2017 (Côte d’Ivoire) pour lesquels les minima sont de 1h35 », souligne-t-il.
« Si tout se passe comme prévu à Durban, je me qualifierai pour mes deuxièmes Jeux de la Francophonie après Nice 2013. » Il remercie son coach Herver Davaux ainsi que l’Association mauricienne d’athlétisme et sa famille de leur soutien.