On a couru ce dimanche matin dans le sud de l’île, plus précisément à Beau-Vallon, où se tenait la 4e édition du 25 km King Savers. La victoire en masculin est revenue à Jean-Luc Vilbrim, qui arrêté le chrono à 1h28’47 à l’arrivée, et à Joëlle Cotte (vétéran) chez les dames en 2h09’04.
Dans cette course légèrement modifiée cette année et courue sur le circuit routier entre Beau Vallon (King Savers) et Blue-Bay, les vainqueurs réalisent donc les temps les plus rapides. L’an dernier, Judex Durhone et Christine Étiennette s’étaient imposés en solitaires dans le temps de 1h39’58 et 2h21’23 respectivement.
Troisième à l’arrivée derrière Vishal Ittoo, Vilbrim s’est donc accordé une petite revanche sur un plateau moins relevé. Christophe Maréna et Nitesh Soondun ont complété le podium en 1h28’49 et 1h31’53.
Après le départ, trois hommes firent la course en tête. Mais au 8e kilomètre, Vilbrim se détâcha pour compter 800m d’avance environ sur Maréna, tandis que Soondun restait en embuscade plus loin derrière. Les positions restèrent inchangées à la fin de la première boucle du circuit.
Sur le 2e tour, c’est Maréna qui effectua une remontée à partir du 20e km. Il rattrapera même Vilbrim deux kilomètres plus loin. Les deux hommes parcourront à peine quelques hectomètres ensemble que Vilbrim haussa à nouveau le ton pour prendre 20 mètres d’avance sur son plus proche adversaire. Mais celui-ci n’avait pas encore dit son dernier mot. Alors que l’arrivée commençait à se profiler, Maréna porta un dernier assaut à 500 m du but. Il échoua à 0’02 du vainqueur.
Le vétéran Laval Marjolin prend la 4e place à l’arrivée en 1h35’39 devant un autre vétéran Éric Cicéron, crédité de 1h38’08 alors que les seniors Gino Bernard et Reaz Cotobally terminent 6e et 7e à l’arrivée qui fut jugée devant le supermarché King Savers. Dans la course féminine, Joëlle Cotte et Sabrina Keisler furent les seules concurrentes en lice.
Une course de 10 km était aussi à l’affiche. Comme l’an dernier, Prisca Manikion s’est imposée chez les dames en 41’39 devant Love Machabée (42’42) et Lidzy Bayaram (43’04). Nicolas Boissèque, champion national de cross-country, effectua de son côté un cavalier seul pour enlever la course masculine en 32’36 contre 33’23 à Xavier Verny et 33’24 au junior Mohamed Dookun. Boissèque succède à Dharamjai Jeetun.
Quant à la fun run qui était destinée au public, elle aura attiré une foule d’environ 600 personnes.