Les 9es Jeux des îles de l’océan Indien sont prévus dans trois ans à La Réunion. Mais du côté de l’Association mauricienne d’athlétisme (AMA), on enclenche déjà la manoeuvre… Un premier rassemblement réunissant entre 60 à 80 présélectionnés aura lieu ce samedi au centre de Pointe-Jérôme. Le programme sera composé d’une présentation de la situation un an après le Jeux de Mahé 2011, d’un atelier de réflexion et d’activités de sports collectifs pouvant d’ores et déjà donner forme à l’esprit d’équipe.
La déroute subie à Mahé est sans doute encore toute fraîche dans les mémoires. Maurice avait dû se contenter d’une maigre moisson de huit médailles d’or en sus des trois autres récoltées en handisport. Elle avait terminé troisième en athlétisme au tableau final des médailles derrière Madagascar (22 or) et La Réunion (15 or) devant les Seychelles (5 or) et les Comores (1 or). La pire position en terme de moisson depuis les 1ers Jeux à la Réunion en 1979. Autant dire que l’objectif sera de rectifier tout cela dans trois ans à l’île soeur.
Après l’arrivée des athlètes à Pointe-Jérôme, ils prendront ensemble le petit-déjeuner avant de passer aux choses sérieuses. Joël Sévère, entraîneur national des lancers et membre de l’équipe technique, fera un survol de l’état de l’athlétisme mauricien par groupe d’épreuves depuis les derniers Jeux de Mahé jusqu’à ce jour en se référant et en comparant les résultats obtenus par les athlètes de la zone durant cette intervalle.
« Où en sommes-nous, une année après les Jeux ? La situation s’est-elle améliorée ? Quelles sont nos forces et nos faiblesses par rapport à la zone ? C’est ce que nous allons définir. Les résultats aux Jeux seront aussi analysés. Nous allons également considérer la montée des athlètes cadets et juniors de la zone en vue de 2015 », confie le coach.
L’autre important volet qui va être abordé sera la présentation du programme 2013-15 qui sera effectuée par Vivian Gungaram, secrétaire de l’AMA. Selon nos renseignements, c’est la présentation des événements majeurs dont les Jeux de la Francophonie 2013 (Nice) et les Jeux du Commonwealth 2014 (Glasgow) qui lanceront le calendrier 2013 plutôt que les objectifs fixés pour chaque groupe de spécialités comme cela se faisait ces dernières années.
Mais comparativement, le premier rassemblement de la présélection d’athlétisme en vue des Jeux de 2011 n’avait eu lieu qu’en 2009, soit deux ans après Tana 2007. « Nous sommes en avance d’une année par rapport à cette conjoncture qui place Nice et Glasgow comme facilitateurs pour atteindre 2015 à La Réunion », explique Joël Sévère.
Ainsi, les minima seront hautement considérés en vue d’accéder à ces deux événements qui mèneront au rendez-vous indianocéanique. Les championnats d’Afrique juniors 2013 entrent aussi en ligne de mire. Ce rassemblement verra le représentant du MJS effectuer une présentation des enjeux.
Le programme est composé d’un atelier de travail et d’une présentation des différentes familles de spécialités. Des activités de sports collectifs tels le football, le volley-ball et basket-ball seront aussi organisées. Et si le temps le permet, Éric Milazar animera une séance de fitness avec le groupe de sprint.