Il faudra qu’ils redoublent d’efforts. Le Malgache Ali Kamé et le Mauricien Guillaume Thierry, tous deux du Centre international d’athlétisme de Maurice (Ciam), sont passés loin des minima olympiques de Londres au décathlon lors du Challenge de l’IAAF de Desenzano en Italie. Ils ont terminé 9e et 10e respectivement, se contentant de 7 228 pts et 7 094 pts. Les minima olympiques se situent à 7 700 pts (B) et 8 000 pts (A).
Les deux prétendants avaient réalisé dans le même ordre les 14-15 avril dernier à Bambous, soit 7 409 pts et 7 356 pts lors du Meeting africain des épreuves combinées. Mais on ne sait pas dans quelles conditions ils ont évolué en Italie. Toujours est-il que le Malgache pointait à la 13e place avec 3701 pts suivi du Mauricien 17e avec 3575 pts après les cinq premières épreuves de leur concours samedi.
Mais ils se sont rattrapés dimanche pour combler l’écart et finir dans le top 10. Ils devraient effectuer une autre sortie en Autriche, selon ce qui a été prévu durant leur tournée de compétitions en Europe. En cas d’un nouvel échec, ils devront alors reporter leur ambition sur les championnats d’Afrique, ultime rendez-vous qualificatif prévu du 26 juin au 1er juillet au Bénin.
Quant à la Ghanéenne Margaret Simpson, également du Ciam et déjà qualfiée depuis l’année dernière pour les JO de Londres 2012, elle a déclaré forfait dès la première épreuve de l’heptathlon. Notons que c’est le Kazakh Dimitriy Karpov qui remporta le décathlon avec 8172 pts, alors que la Grecque Sofia Ifadidou enleva l’heptathlon avec 6109 pts. Simpson s’était imposée avec 6 184 pts le mois dernier à Bambous.