Depuis vendredi dernier (18 janvier), la nouvelle est partie comme une traînée de poudre à l’effet que Vivian Gungaram, secrétaire général de l’Association mauricienne d’Athlétisme (AMA) et qui occupe aussi ce même poste au sein du COM,  avait eu un comportement antipatriotique. Les faits, selon les premières informations disponibles samedi dernier, se seraient déroulés lors d’une réunion au MJS à Port-Louis et l’information fut largement relayée 24h après, lors de la réunion de travail entre le ministre Ritoo et ses  officiers, notamment des SSO et SO. Une information que s’est empressé de distiller Samoo Pillay  lors de cette réunion au NPF Building à Rose-Hill et avec pour résultat de mettre le ministre des Sports, Devanand Ritoo, hors de lui.
Qu’est-ce qui avait été dit par Samoo Pillay samedi dernier? Entre autres que (a) Vivian Gungaram a soutenu qu’il fallait lui demander avant de «fixer la date des 9es Jeux de la CJSOI», (b) que l’athlétisme n’enverra pas sa meilleure équipe à Djibouti en 2014 et (c) que le secrétaire général de l’AMA a agi de manière arrogant. Contacté au début de la semaine écoulée pour confirmer ces informations, Vivian Gungaram n’a pas voulu faire de commentaires additionnels sur cette affaire. Mais à la place, il avait promis à Week-End qu’il ferra parvenir une copie de la lettre qu’il a adressée au ministre des Sports pour s’expliquer et «to set the records right.»