Rentrée de saison très encourageante pour le Mauricien Jérôme Caprice, samedi dernier lors des championnats nationaux d’Irlande en salle. S’il ne s’est pas imposé, il a quand même profité de l’opposition pour battre le vieux record national du 5 km marche datant de plus de dix ans pour y inscrire la nouvelle référence de 21’33″14. Caprice a été devancé par quatre coureurs, la victoire revenant à l’Irlandais Alex Wright, qui s’imposait en 19’25″48.
L’ancienne marque nationale faisait date depuis le 23 août 2003 et portait le sceau de Kaviraj Mardemootoo, qui avait réalisé 21’43″42 au stade de Bambous. Mais cela fait quand même quatre ans que Jérôme Caprice ne s’était aligné pas en salle. En 2010, il s’était classé 11e et avant-dernier en 23’44″59 loin derrière le vainqueur Robert Heffernan (19’24” 64) à l’arrivée de la même épreuve tenue toujours à l’Odyssey Arena de Belfast. À l’époque, il renouait avec la distance, quatre ans après un détours par des épreuves plus longues, allant du 10 au 50 km marche. Son record personnel se situait alors à 23’15, réalisé en France en 2006.
Samedi, il voulait se surpasser pour sa deuxième sortie en salle. « L’objectif était de descendre sous les 22 minutes. Les juges de l’IAAF m’ont dit que c’était plus difficile de le réussir en salle qu’en plein air à cause de la piste et de ses courbes très serrées. Mais je me suis accroché et voilà le résultat. Je suis très satisfait. Cela prouve que les kilomètres parcourus durant octobre-novembre et décembre ont servi à quelque chose. Car ma saison sera axée principalement sur la vitesse, prenant de 3, 5, 10 jusqu’à 20 km », déclare Jérôme Caprice. Il est basé en Irlande depuis bientôt sept ans.
S’agissant des échéances qu’il s’est fixé d’atteindre cette année, il avoue qu’il ne veut pas se mettre la pression « vu que la marche ne figure pas aux Jeux du Commonwealth (23 juillet-3 août à Glasgow). » Mais il vise une participation aux mondiaux de marche à Tiancang, Chine. « Pour les championnats d’Afrique (10-14 août au Maroc), j’attends d’avoir mon planning d’examens pour me décider car je veux terminer mes études en mars 2015. Après mes études, il y aura trois mois de préparation en France en vue des Jeux des îles, des Mondiaux de Pékin et des Jeux d’Afrique. Comme le stage en France est presque finalisé par l’entraîneur Hervé Delarass, je n’ai pas trop de soucis à me faire pour cette année. Les choses sérieuses débuteront dès l’année prochaine, surtout en vue des JO 2016 à Rio. Je vais donc me concentrer dès cette saison sur l’entraînement intensif. Avoir raté l’an dernier la qualification olympique pour Londres et les Mondiaux de Moscou m’a rendu plus déterminé à assurer ma place pour 2015 et Rio 2016 », confie le champion des derniers Jeux des îles.
Son entraîneur, le Néerlandais Harold van Beek, constate que le marcheur est en bonne forme actuellement, même si sa performance au 5 000 m marche n’est pas une référence pour les 20 et 50 km marche. « Jérôme va continuer à s’entraîner dur cette année avec l’objectif de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Rio. »