Deux ans après s’être offert la médaille d’or aux championnats de France de triple saut en salle, Jonathan Drack a remis ça samedi dans l’édition 2020 disputée à Saint-Brieuc. Le triple sauteur mauricien, 31 ans et sociétaire du club français de CA Balma, a réalisé 16,20m lors de son dernier essai pour s’approprier la première place de l’épreuve.

Le recordman de Maurice du triple saut en salle (16,67m réalisés en Allemagne le 6 février 2016), a été au-dessus de ses adversaires à Saint-Brieuc. Après avoir signé une performance de 16,23m le 4 janvier à Aubières (France) lors du Meeting des Volcans, Jonathan Drack débute ainsi le mois de février sur un bon tempo, avec à la clé le titre de champion de France avec 16,20m. Il devance le Français Adil Gandou (16,13m) et le Sénégalais Amath Faye (15,70m).

« C’était par moments compliqué. Mais je suis content de ma première place. J’ai fixé des objectifs en cette année 2020. Il y a le Meeting de Maurice les vendredi 17 et samedi 18 avril, puis les championnats d’Afrique à Alger en juin. Je cherche également une qualification aux Jeux Olympiques de Tokyo dans cinq mois », souligne Jonathan Drack.

Médaillé d’or au triple saut avec un bon de 16,51 m lors des Jeux des îles de l’océan Indien en juillet dernier, Drack est également détenteur du record de Maurice du triple saut en plein air avec une performance de 16,96m réussie le 29 juillet 2005 à Castres en France.

Résultats
1. Jonathan Drack (Mce) 16,20m, 2. Adil Gandou 16,13m, 3. Amath Faye (Sen) 15,70m, 4. Maxime Varaise (Fra) 15,57m, 5. Ulrick Bolosier (Fra) 15,41m, 9. Youri Boutineau (Fra) 14,66m