Bernard Baptiste n’a pas tardé à se mettre en évidence. À peine arrivé en France vendredi dernier avec un premier groupe d’athlètes mauriciens, le lanceur d’origine rodriguaise s’est imposé deux jours plus tard au lancer du poids homme lors des Championnats des Vosges à Thaon avec une nouvelle marque nationale. Il réalise 17,52 m à son 5e essai, à 17 cm de sa précédente marque (17, 35 m) réalisée le 8 avril à Réduit lors du Meeting international de Maurice.
Le stage de quatre semaines qu’il a prévu de passer en France jusqu’au 28 mai est pour ainsi dire bien lancé à moins de trois mois des Jeux de la Francophonie (21-30 juillte) à Abidjan. Pourtant, avant son départ, Bernard Baptiste nous confiant qu’à la base ce stage n’allait pas être axé sur la performance, mais plutôt sur le second cycle de préparation qu’il a entamé pour Abidjan compte tenu qu’il avait déjà et largement rempli son contrat depuis le début de l’année en rééditant régulièrement les minima.
Mais malgré des conditions de vent assez compliquées, les Championnats des Vosges ont enregistré des performances significatives dans l’après-midi. Bernard Baptiste s’est une fois de plus surpassé en atteignant dès son premier essai 17,08 m, puis 17,37 m à son 4e et enfin 17,52 m au 5e, battant à deux reprises sa marque nationale. À ce rythme, la barre des 18 m, synonyme de qualification pour les Jeux du Commonwealth 2018, pourrait devenir une réalité. Les Championnats des Vosges servaient de préparation aux premiers tours des interclubs qui débutent très prochainement.
Les autres athlètes mauriciens qui étaient de sortie dimanche par la même occasion ont également bien entamé leur tournée en Lorraine. Mohammad Dookun, qui avait prévu de s’aligner d’entrée au 800 m pour se mettre dans le bain, s’est imposé aisément en 1’53″53. Il devrait monter sur un 1 500 m à sa prochaine course. Au triple saut féminin, Liliane Potiron (jr) a atterri à 12,07 m. Mais les sprinteurs Jonathah Bardotier et le Seychellois Dylan Sicobo (Ciam) ont dû faire face à un vent contraire, le premier se contentant de 10″94 au 100 m et 22″31 au 200 m, et l’autre de 11″11 au 100 m.
Outre Baptiste au lancer du poids, Jessika Rosun a été créditée de 48,37 m au javelot féminin, Christopher Sophie de 49,60 m au disque et Jean-Yan Carré de 50,83 m au marteau.
Légende
Avec 17,52 m, Bernard Baptiste, ici aux Championnats des Vosges, est bien parti pour atteindre les 18 m l’année prochaine