Bernard Baptiste s’est une nouvelle fois mis en évidence samedi en France an lancer du poids en expédiant l’engin à plus de 17,30 m. Engagé aux Championnats de France des Clubs à Valence, il réalise 17,46 m d’entrée pour enlever le concours. Ses essais suivants ont été mesurés à 17,11 m , 17,37 m et 16,74 m.
Samedi, Baptiste n’avait pas besoin d’opposition pour l’emporter largement. Déjà crédité de 17,52 m aux Championnats de Vosges le 30 avril et 17,62 m réalisés une semaine après au premier tour des Interclubs à Sarreguemines, le lanceur rodriguais connaît pour le moins une fructueuse tournée de compétitions en France. Il y a pulvérisé sa marque nationale à deux reprises. Sans oublier qu’il avait déjà porté le mois dernier (avril) une première fois son record de 17,23 m à 17,35 m lors du meeting international d’athlétisme à Réduit. À un peu plus de deux ans des 10es Jeux des îles, il semblerait qu’il soit l’un des seuls voire le seul, valeur du jour, à afficher un profil haut. Il devrait être en action une fois encore avant de rentrer à Maurice dimanche prochain.
Au lancer du javelot dames, Jessika Rosun s’est rapprochée quant à elle des 50 m en s’imposant avec 49,11 m dans un concours qui, visiblement, manquait d’opposition. Elle précède de plus de 10 m les Françaises Monika David (37,84 m) et Céline Georges (35,31 m). Mohammad Dookun, qui s’est aligné pour la troisième fois sur 800 m depuis qu’il est en France, est resté scotché à 1’53″86. Il termine 8e d’une course remportée en 1’51″72. Il ne s’est pas aligné au 1 500 m, une épreuve pourtant remportée en 3’55″50. En avril, il avait couru en 3’47″74 à Réduit et 3’49″60 à l’Étang Salé à La Réunion.
Enfin, au lancer du disque, Christopher Sophie a lui profité du Français Matthieu Salcedo pour dépasser les 50 m. Il se classe 2e avec 50,13 m contre 50,66 m au gagnant, alors qu’au lancer du marteau, Jean-Yan Carré termine 5e avec 47,81 m.