Orwin Émilien, spécialiste du 400 m haies, et la sprinteuse Jessica Marie ont été les deux athlètes les plus en vue des championnats nationaux juniors d’athlétisme KFC, qui se sont tenus samedi au stade de Bambous. Vainqueur du 400 m haies en 53″81, le hurdler aura surtout volé la vedette au 200 m en s’imposant en 21″61, une performance qui l’a mis hors d’atteinte à la table de cotation internationale. Quant à la sprinteuse, elle s’est signalée au 100 m avec une performance assez moyenne de 12″67 qu’elle compte néanmoins améliorer prochainement.
Le 200 m hommes a été de loin l’épreuve phare de la compétition. Une prime d’une valeur de Rs 7 000 a été remise à Orwin Émilien par l’Association mauricienne d’athlétisme. Idem pour Jessika Marie. « Je crois qu’il y a tout lieu d’être satisfait, surtout de ma course au 200 m où je ne m’attendais pas à réaliser une telle performance. Mais avec Jean-Daniel Lozereau qui était devant moi et qui est parti plus vite, il m’a bien tiré. Ce titre, je m’y attendais. C’est encourageant, surtout en vue des championnats de Maurice Vital qui arrivent. Je pense bien sûr m’aligner au 400 m haies, mais peut-être aussi bien au 200 m », a laissé entendre le meilleur athlète masculin. Lozereau est passé à 0” 05 du record cadets, terminant 2e en 21″88.
Reste que la prime spéciale de Rs 5 000 gracieusement remise depuis quelques années maintenant au meilleur performeur mauricien du 200 m hommes par l’ancien champion national Christian Boda — établi depuis maintenant des années aux États-Unis — n’a cette fois pas eu lieu. Pour l’heure, Orwin Émilien, 19 ans, est en pleine préparation en vue des mondiaux juniors, prévus du 22 au 27 juillet à Eugene aux États-Unis, pour lequels il s’est qualifié aux minima au 400 m haies. Il devrait y être en action du 23 au 25 juillet.
Au 100 m dames, la performance de 12″67 de Jessica Marie, 18 ans, reste perfectible tout au moins du propre aveu de la principale concernée. « Mon record personnel est de 12″55, mais je suis quand même satisfaite. Avec plus d’efforts, je devrais faire mieux. Ce n’est pas la dernière compétition et j’ai bien l’intention de l’améliorer cette année », a-t-elle indiqué. Le record national juniors féminin est de 11″86…
À l’exception de la performance d’Orwin Émilien au 200 m et celle de Jameson Guillaume, auteur de 44,98m au lancer du disque chez les juniors (rec nat : 45,77 m), les performances ont été dans l’ensemble assez ternes samedi à Bambous. Mais la compétition a quand même permis aux cadets, venus en renfort, de peaufiner leur préparation avant leur déplacement à la l’île soeur pour la rencontre interîles cadettes Réunion/Maurice prévue les 21-22 juin au stade de St-Denis. À ce titre, on citera les 49″74 du cadet Dylan Permal au 400 m et ses 55″95 réussies au 400 m haies derrière Orwin Émilien.