Les finales des Championnats nationaux Milo poussins-benjamins se dérouleront le samedi 19 septembre, au stade Maryse Justin, à Réduit. Une compétition qui se déroulera à partir de 9h30 avec, au programme, plusieurs finales réunissant les différents champions de zones. En effet, dans un souci de donner la chance à un plus grand nombre de jeunes de participer à ces championnats nationaux et dans l’optique de ratisser très large, l’Association mauricienne d’Athlétisme (AMA) a organisé des préliminaires sur trois week-ends menant ensuite aux grandes finales. L’objectif était de toucher plus de 1 200 athlètes.
La première phase qualificative s’est déroulée le 22 août dernier à Réduit pour la zone 1 avec comme région Curepipe, Savanne, Grand-Port et Moka. Dimanche dernier, c’était au tour des jeunes de Rivière Noire, Beau-Bassin/Rose-Hil, Quatre Bornes et Vacoas/Phoenix de s’exprimer pour le compte de la zone 2 au stade Germain Commarmond, à Bambous, alors qu’hier, la piste synthétique du stade Anjalay Coopen, à Belle Vue, a accueilli les athlètes de la zone 3, constituée de Flacq, Pamplemousses, Rivière du Rempart et  Port-Louis.
Il convient de souligner que la catégorie poussine réunit des filles et garçons de 9 à 11 (nés en 2004, 2005 et 2006), alors que ceux de la catégorie benjamine sont eux âgés de 12 et 13 ans (nés en 2002 et 2003). Au  cours des préliminaires, un jeune de la catégorie poussin avait la possibilité de participer à une épreuve de course, une épreuve de concours et un relais, alors que chez les benjamins, un athlète aura aussi droit à un concours de lancer.
Soulignons que selon le mode de qualification établi par l’AMA, un total de 18 athlètes par épreuve individuelle a été retenu pour chaque finale. Cela après la sélection des trois premiers de chaque épreuve de chaque zone. Les neuf meilleures performances par épreuve sur l’ensemble des 3 zones ont été aussi retenues. Pour ce qui est des relais, les trois premiers de chaque zone ont été qualifiés d’office, mais aussi les trois meilleures performances sur l’ensemble des 3 zones. Au niveau des épreuves de concours, les trois premiers de chaque épreuve de chaque zone ont été qualifiés, mais aussi les trois meilleures performances par épreuve sur l’ensemble des 3 zones.
Soulignons que les finales au programme de la journée du 19 septembre sont le 50m, 500m, longueur, poids et relais 4 x 50m chez les poussins. Chez les benjamins, il y aura 60m haies (76 cm), 50m, 150m, 800m, hauteur,longueur, triple saut, perche, 2 000m marche, poids (garçon : 3 kg et filles 2 kg), disque (garçon : 800g et fille : 600g), javelot (garçon : 500g et fille : 400g), marteau (garçon et fille : 3 kg) et relais 4 x 100m.
A noter que le jour de la finale, le déroulement des courses se fera selon la règle 166 de la International Association of Athletics Federations (IAAF). C’est ainsi que trois demi-finales sont prévues pour les 60m Haies, 50m et 150m. Au total, six athlètes seront qualifiés pour la finale. Pour les 600m et 800m, il y aura deux demi-finales et huit finalistes, alors que pour les relais du 4 x 50m et 4 x 100m, il y aura deux demi-finales et six finalistes par course. Au niveau de la perche et du marteau, il y aura des finales directes, alors que les participants auront chacun quatre essais. Idem à la longueur, triple saut, poids, disque et javelot. Au triple saut, la planche d’appel sera de 6m pour les filles et de 7 m pour les garçons.