Les Championnats nationaux seniors qui se dérouleront les 28 et 29 juin , au stade Germain Commarmond à Bambous, s’annoncent très disputés surtout en vue des Jeux du Commonwealth qui se dérouleront du 23 juillet au 3 août, à Glasgow en Ecosse. Ce sera d’ailleurs une occasion très particulière pour ceux n’ayant pas encore réalisé les minima pour ces Jeux de se mettre en évidence. Cela tombe également très bien pour les sprinteurs, dans la mesure où l’Association mauricienne d’Athlétisme a prévu un plateau de choix au 100m avec la participation des Jonathan Permal, Thierrie Ferdinand et Jean-Ian Degrace, sans oublier ceux qui s’entraînent à Maurice, à l’image de Fabrice Coiffic et autres sprinteurs du Centre international d’athlétisme de Maurice (CIAM).
Cela faisait très longtemps que le public n’avait pas été témoin d’un 100m de haute facture entre sprinteurs locaux. Ils seront servis le 28 courant, à Bambous, avec la finale de l’épreuve reine. Selon Vivian Gungaram, président de l’AMA, les demi-finales et finale seront disputées le même jour. « L’objectif de la fédération est de mettre tous les coureurs dans la même situation qu’aux Jeux du Commonwealth et aux Championnats d’Afrique (du 4 au 10 août) au Maroc. A la fédération, nous estimons que cette formule leur sera bénéfique », a-t-il déclaré.
C’est ainsi que pour la grande course du 28 juin, le plateau sera composé de Jonathan Permal et de Thierrie Ferdinand, les deux stagiaires du centre de haut niveau de la International Association of Athletics Federations (IAAF) situé à Kingston en Jamaïque. Jean-Ian Degrace, qui se trouve lui au Centre international d’athlétisme de Dakar (CIAD) au Sénégal, sera aussi de la partie. Ces trois sprinteurs sont attendus à Maurice à la mi-juin. Il convient de souligner que Jonathan Permal a récemment réalisé sa meilleure performance personnelle avec un 10:57 sur 100m, alors que Thierrie Ferdinand a lui arrêté le chorno à 10:77. Pour sa part, Jean-Ian Degrace a, tout comme Jonathan Permal, réalisé sa meilleure performance personnelle à Dakar avec un chrono de 10:60. Ce qui nous donne déjà une idée de la valeur de la finale du 100m prévue pour le 28 juin, à Bambous.
Un 10:57 pour Permal au 100m
L’autre sprinteur du centre de Kingston, Julien Meunier, aussi bien que Joanilla Janvier, seront également à Maurice à la mi-juin. Ces quatre athlètes étaient tous en compétition dimanche dernier à la Jamaïque. Pour ce qui est du renouvellement de leur séjour à Kingston, le président de l’AMA a indiqué que tout dépendra de leur performance. Et là, une participation aux Jeux du Commonwealth sera très importante pour ceux qui aspirent à poursuivre l’aventure à Kingston.
A ce stade justement, Vivian Gungaram a indiqué que quatre athlètes ont déjà réalisé les minima, nommément Jessika Rosun (javelot), Guillaume Thierry (décathlon), Elvino Pierre Louis (disque) et Sylvain Pierre Louis (poids). Selon lui, d’autres athlètes ne sont pas très loin, à l’image de Jonathan Permal, Jean-Ian Degrace et autres Annabelle Lascar.
D’autre part, Vivian Gungaram se réjouit de la progression des jeunes athlètes comme cité plus haut. Quatre ans après son discours prononcé lors du lancement d’un centre d’entraînement régional à Flacq en présence du ministre Ritoo, on peut avancer que la reconstruction est bien en marche et que l’objectif de Rio 2016 est bel et bien une réalité. « Ce qui a été dit est effectivement en train d’être réalisé et pour cela, je tiens à remercier le ministère de la Jeunesse et des Sports et le Trust Fund for Excellence in Sports. Avec eux, la fédération a essayé de lancer la nouvelle génération et ça fonctionne bien. Aujourd’hui, nous sommes tous contents de voir que cela marche et que les athlètes commencent à s’affirmer dans les épreuves de sprint et les concours de lancer. Malheureusement, nous piétinons toujours en demi-fond », a-t-il fait remarquer.