Fabrice Coiffic, un des meilleurs sprinters mauriciens actuellement, courra désormais sous les couleurs du groupe Swan, qui devient son sponsor officiel. Une cérémonie de remise d’équipements a eu lieu la semaine dernière, quelques jours avant que l’athlète ne s’envole pour la France, où il suivra à partir du 29 avril un stage intensif en vue d’une qualification pour les Jeux Olympiques 2012 de Londres.
C’est un nouveau soutien d’ampleur dont bénéficie en quelques mois le coureur Fabrice Coiffic. Après s’être vu offrir en octobre dernier par la Swan Group Foundation (60 ans de l’Anglo-Mauritius), une police d’assurance d’une valeur initiale de Rs 25 000 sur un terme de 10 ans pour ses trois médailles d’or (100m, 200m et 4x100m) aux 8es Jeux des îles à Mahé l’an dernier, il peut désormais compter sur le parrainage durable du groupe Swan.
« Je suis très heureux que Swan devienne mon sponsor officiel. Ce genre d’initiative ne court pas les rues et ça me motive de savoir qu’un aussi grand groupe veuille me suivre et soit aussi intéressé à investir dans le sport », souligne Fabrice Coiffic.
Le parrainage du groupe Swan concerne dans un premier temps le financement du stage de formation que Fabrice Coiffic suivra du 29 avril au 28 juin prochain en France. Lors de ce stage, il s’appliquera à atteindre les minima requis pour la qualification aux prochains Jeux Olympiques 2012 de Londres qui débuteront le 27 juillet.
« Je suis confiant d’atteindre les 20”65 car je peux compter sur mes entraîneurs que sont Éric Milazar à Maurice et Hervé Stéphan en France, lequel a été lui-même le coach de Stéphane Buckland et Éric Milazar. »
Louis Rivalland, Group Chief Executive de Swan dont le soutien se matérialise également par la remise de toute une panoplie d’équipements sportifs aux couleurs du groupe, lequel a toujours largement soutenu les sportifs mauriciens dans de nombreuses disciplines, félicite l’enthousiasme de Fabrice Coiffic, qui est à la hauteur du soutien que le groupe lui offre.
« Le groupe Swan n’a de cesse de valoriser le développement humain à travers le sport et ce parrainage sur le long terme renforce ainsi son engagement vis-à-vis des sportifs mauriciens », estime Louis Rivalland.
Promouvoir les valeurs que le sport incarne : tel est le message que le groupe souhaite passer en sponsorisant cet athlète qui, espérons le, portera haut et loin les couleurs de Maurice.
Avant son retour à Maurice le 5 juillet, Fabrice Coiffic fera un détour au Bénin pour participer aux 18es championnats d’Afrique d’athlétisme (26 juin–1er juillet), qui lui serviront de plateforme pour mesurer ses capacités à affronter éventuellement la prochaine grand-messe du sport international dans la capitale londonienne.