Les compétitions d’épreuves combinées comptant pour les Jeux de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’océan-Indien déroulées les 13 et 14 décembre au stade Champ Fleuri, Réunion, ont vu quelques jeunes athlètes mauriciens terminer sur le podium en cette fin d’année. Claudia Bernard et Cédric Cerdor en pentathlon minimes filles et garçons ont été principalement à l’honneur. Mais aucun d’entre eux n’a obtenu de médaille, nous dit Anand Sukhraj, membre de l’Association mauricienne d’athlétisme (AMA).
Ce dernier confie que cette compétition a été simultanément organisée avec les championnats de la Réunion d’épreuves combinées et que Maurice, Madagascar et Les Seychelles ont même logé une protestation en constatant l’absence du pentathlon cadets (5 épreuves) garçons et filles du programme. « A la place, c’est une épreuve d’heptathlon (7 épreuves) qui nous fut proposé. Or, selon les règlements de l’IAAF, il n’existe pas d’épreuve d’heptathlon dans cette catégorie (16-17 ans). Nous avons donc protesté et l’organisation a alors proposé aux cadets de concourir aux épreuves d’heptathlon de leur choix et à titre de préparation. De plus, la compétition s’est déroulée sans dossard, ni de start list. Du jamais vu… » déplore celui qui a accompagné la sélection mauricienne.
Toujours est-il que Claudia Bernard s’est révélée au-dessus du lot en totalisant au terme des cinq épreuves du pentathlon minimes 2479 points. L’athlète d’origine rodriguaise a distancé au classement les Réunionnaises Eloise Blanc (2315 points) et Jeanne Bertrand (2276 points). Christina Ratna (Mce) qui était également en lice a terminé 7e avec 1 819 points.
Cédric Cerdor a quant à lui survolé l’épreuve masculine s’imposant avec 3231 points au classement final. Maurice s’est également assurée la deuxième place par l’entremise de Steven Untha qui réalise 3 137 points. Il précède le Seychellois Michel Evenor qui totalise 2 876 points alors que le premier Réunionnais, Gwandal Ivoula est 4e avec 2462 points.
Maurice n’était pas engagée à l’heptathlon féminin, nos deux représentants en masculins n’ont choisi de concourir qu’à cinq épreuves au lieu de sept. Bryan Tonta et Bryan Untha y ont ainsi terminé 3e et 4e respectivement.