Le cross-country a retenu l’attention dimanche à la colline Candos où le comité de Vacoas-Phoenix tenait sa course régionale. À moins d’une semaine du lancement de la Vital Cross-Country League 2013, Jean-Luc Vilbrim et Love Macchabée ont affiché leur bonne forme en s’imposant dans la course des seniors hommes et dames.
Cette course de cross s’est déroulée dans de bonnes conditions sur le parcours habituel, avec au départ environ une quarantaine de coureurs de toutes les catégories, nous dit la présidente du comité régional, Corine Remillah. Au vu des résultats, la victoire s’est jouée au finish entre Jean-Luc Vilbrim et Paramasiven Samynaden dans la course des seniors hommes courue sur une distance relativement courte de 5,4 km. Un écart de 18 secondes seulement séparait les deux hommes à l’arrivée. Ils sont tous deux d’anciens champions du cross national. Et samedi, à moins qu’ils ne décident d’y faire l’impasse, ils devraient affronter dans la première manche de la ligue nationale les meilleurs du lot, dont le champion national en titre, Nicholas Boissèque, sur le parcours des Casernes à Curepipe.
Quant à la course féminine, elle s’est déroulée sans la championne en titre, en l’occurrence Prisca Manikion (Gym), retenue par une blessure subie à l’entraînement, avons-nous appris. Elle devrait rester à l’écart pour environ deux semaines. Ratera-t-elle la rentrée nationale samedi ? En tout cas, elle devrait prendre le départ si elle est suffisamment remise. Dimanche, en son absence, c’est Love Macchabée qui a pris les devants pour boucler les 3,6 km en 18’01. La course des juniors dames est revenue à Caroline Legrand devant Joshuana Panchoo et Jessie Maurice. En juniors hommes, Darell Myrtill et Mathieu Monique ont été les meilleurs sur 3,6 km.
Toutes ces courses ne sont qu’une mise en jambes en vue des distances plus longues qui sont réservées aux coureurs en juniors-seniors hommes et dames dans la ligue nationale. Ludovic Philippe a remporté la course des cadets, alors que Jeannot Frivolle et Jessica Kaussim se sont imposés das la course des minimes. Enfin, en benjamins et poussins, ce sont d’une part Dyal Dylan et Chloé Cotte, et d’autre part Windley Sandian et Julie Louis-Jean qui ont fait la différence.