La 7e édition du Meeting africain des épreuves combinées couplé du 19e meeting international individuel d’athlétisme prend cette année une nouvelle dimension. L’organisation médiatique a été pour la première fois confiée à une société de service de communication, de relations publiques et d’événementiel, afin de « donner un buzz à la cérémonie pour rendre l’événement plus attrayant, plus familial », a déclaré Gérard Manuel, senior partner de ProAktivPR, lundi lors d’une présentation à la presse effectuée au Comité olympique mauricien, Port-Louis. Il faudra donc s’attendre à du nouveau les 26-27 avril au stade Germain-Comarmond, Bambous.
L’événement devait initialement avoir lieu les 11 et 12 avril, mais il a été repoussé aux 26-27 avril au même endroit car « deux événements régionaux se tiendront durant cet intervalle, les championnats d’Afrique du Sud (12-13 avril) et le Meeting international de St-Denis (Réunion), prévu le samedi 19 avril. Le 20 avril étant le dimanche de Pâques, nous sommes donc tombés d’accord avec l’IAAF pour reprogrammer la date », a expliqué le président de l’Association mauricienne d’athlétisme, Vivian Gungaram. « Nous gardons logiquement notre rôle d’organisatrice technique alors que ProAktivPR s’est chargée du volet marketing et communication », a-t-il ajouté.
Ce premier rendez-vous international de l’année est placé sous le signe de l’innovation, a déclaré pour sa part Clyde Thomas, président du comité d’organisation. « C’est pourquoi nous avons fait appel à des professionnels et nous sommes très heureux de pouvoir compter sur cette collaboration, de sorte que le public aimera et appréciera ce que nous allons lui offrir. L’apport de ProAktivPR sera utile pour lancer dès aujourd’hui la campagne de communication et de diffusion médiatique de l’événement afin d’attirer le public et remplir le stade. Nous voulons mettre en valeur la performance des athlètes mauriciens. »
Yoan Catherine pour drainer la foule
Selon Gérard Manuel, « notre association avec l’AMA vise à créer une animation autour du meeting et d’en faire un rendez-vous familial. Si nous ramenons entre 3 000 à 5 000 personnes au stade, on dira qu’on aura réussi une première. Cela me fend le Coeur de voir les jeunes athlètes se produire dans un stade vide », a-t-il regretté. Pour drainer la grande foule, il a fait appel à Yoan Catherine, nouvelle star locale de la chanson qui se produira à la fin du meeting international le 27 avril. Des bons d’achats offrant des remises sur des équipements sportifs seront aussi distribués pour que « cet événement soit une vraie fête et que l’athlétisme en sorte gagnant. Des négociations sont en bonne voie avec les médias pour une bonne diffusion. » En cas de réussite, l’opération pourrait être renouvelée l’année prochaine dans le cadre des championnats d’Afrique cadets prévus à Maurice, nous a également indiqué Gérard Manuel.
Jérémie Rousseau, président de la Fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées, s’est aussi joint à l’équipe d’organisation pour faire profiter des idées qui ont servi à dynamiser le kick-boxing mauricien. « On réussit mieux quand il y a une assistance derrière. Cela se voit bien dans le kick-boxing. »
À plus d’un mois de l’échéance, le comité d’organisation lance un appel aux sponsors pour qu’ils rejoignent les rangs. Il nous revient que le montant global des primes réservées au Meeting international individuel s’élève à $ 14 000 (?Rs 420 000). Par contre, la prime globale de $ 10 000 dollars revenant au Meeting africain des d’epreuves combinées est pourvue par l’IAAF.
La Conféjes organisera du 18 au 25 avril un stage regroupant les meilleurs cadets de la région dans le cadre des Jeux Olympiques Jeunes (29-30 mai au Botswana). Des épreuves leur seront consacrées durant le meeting africain.