Alors qu’il avait échoué dans sa tentative de se qualifier pour les JO de Londres, le marcheur Jérôme Caprice est revenu à l’assaut en faisant tomber le record de Maurice du 10 km marche datant de plus de neuf ans. C’était le dimanche 26 août à Woerden, Hollande, quand le Mauricien a effacé des tablettes les 45’52”07 de Kaviraj Mardemootoo (juillet 2003, Réduit) pour y inscrire à la place le temps de 44’20.
Fort heureux, Jérôme Caprice avoue qu’il ne voulait pas rester sur sa déception de n’avoir pas été qualifié pour les Jeux Olympiques de Londres. « C’était ma plus grande déception et cela reste le moment le plus dur de ma carrière après avoir frappé fort et réussi une bonne saison avec trois records nationaux en l’espace de cinq mois seulement sans bénéficier de stage de perfectionnement. Mais ayant acquis une bonne base sur des plus longues distances, j’ai voulu revenir sur la piste où mes références étaient de 46’07 cette année et 46’42 l’an dernier. Et j’ai eu raison en battant le record national », confie le Mauricien, qui vit en Irlande.
Alors qu’il avait décidé début juillet de raccrocher après sa désillusion olympique, Caprice est donc revenu sur sa décision. Pourquoi ? « Ce qui m’a le plus convaincu est le fait que les minima du 50 km marche des mondiaux 2013 ont été établis à 4h16 et non 4h09. Soit à 6’00 seulement de mon record personnel qui se situe à 4h22. Et comme les juges de courses de marche de l’IAAF m’ont conseillé de ne pas m’arrêter, je suis revenu sur ma décision et prêt à poursuivre ma carrière. Pour les événements à venir, je réaliserai sans doute les minima sans avoir besoin d’invitation spéciale », a-t-il indiqué.
Quoi qu’il en soit, 2012 restera l’année où il aura réalisé de belles progressions, estime-t-il. « J’ai battu quatre records nationaux de Maurice sur 25 km en 2h02, 30 km en 2h30, deux fois 50 km en 4h27 et 4h22 à la Coupe de monde en Russie et finalement le 10 km en 44’20. La boucle est bouclée pour cette année. »
Prévenu du cas de ce nouveau record survenu au 10 km marche, l’entraîneur français Hervé Delarass s’en est lui aussi réjoui en félicitant Jérôme Caprice. « Nous sommes toujours restés en contact étant donné qu’Hervé m’a vraiment aidé dans mes compétitions et ma préparation en 2003, 2004, et 2006, et même pour la Coupe du monde de marche en 2004 et 2006 ainsi que les championnats d’Afrique. »
Quant à Hervé Delarass, il ajoute qu’il est lui aussi en contact avec l’athlète mauricien pour sa préparation en vue des « grands rendez-vous à venir. » « Il serait bon qu’il vienne faire des stages et des compétitions. Avec sa performance de 44’20, il figure à la 9e place du bilan français sur 10 km, derrière Diniz, Houssaye, Moulinet… Il est dans le top 10 comme on dit », a fait ressortir l’entraîneur français.