Après un départ en fanfare (16,44m) à Obiers (France) à l’occasion de sa première sortie 2016 qui lui avait d’ailleurs la première place provisoire au ranking mondial du triple saut en salle, suivi d’une bonne deuxième place avec 16,67m au Karlsruhe (Messehalle) Indoor Meeting (Allemagne), Jonathan Drack a réalisé une sortie en demi-teinte samedi dernier au Glasgow Indoor Grand Prix (Emirates Arena) avec un modeste bond de 16,15m après avoir mordu la planche lors de quatre de ses six essais.
Moins en train à Glasgow, le Mauricien avait débuté le concours avec un saut à 15,99m. Il « brûla » ses deux essais suivants avant de signer un 16,15m à sa quatrième tentative. Il retomba dans ses travers lors de ses deux derniers essais, où il mordit à chaque fois la planche.
Ce sont deux Américains qui dominèrent ce concours, avec la première place à Omar Craddock (16,93m) suivi de Chris Carter (16,64m). Le Polonais Karol Hoffmann compléta le podium avec une performance à 16,59m.
À l’issue de ce meeting, c’est l’Américain Cristian Taylor qui a repris le contrôle au hit-parade mondial en salle avec un total de 1452 points. Jonathan Drack, lui, est relégué à la 17e place avec 1204 points.
Drack, recordman national avec 16,99m (en juillet dernier) et médaillé d’or aux 9es Jeux des îles avec 17,05m (août dernier), aura les championnats de France en salle à Clermont Ferrand (France) ce week-end comme un autre repère dans sa préparation aux mondiaux en salle prévus du 17 au 20 mars à Portland aux États-Unis. Il a déjà rejoint son entraîneur Dominique Hernandez dans son club CA Balma à Toulouse avec comme objectif les 17m.