L’athlétisme mauricien a été à l’honneur hier encore au stade olympique de St-Paul avec la victoire de Jonathan Permal au 200 m hommes. Une précieuse victoire qui était très attendue après la perte du titre du 100 m hommes lundi.
Après deux précédentes journées ponctuées de dix médailles d’or dont quatre en handisport, Permal a confirmé son statut de favori du double hectomètre. Le sprinter a entamé ses premiers Jeux de la plus belle manière qui soit en remportant la médaille d’or avec un chrono de 20”98. Une victoire acquise à mi-ligne droite face au vainqueur du 100m, le Maldivien Hassan Saaid (21”07). Jean-Yann Degrâce a lui décroché la médaille de bronze (21”21), alors que Fabrice Coiffic a terminé à la quatrième place (21”54).
Jonathan Permal a fait preuve de régularité en bouclant le parcours sous les 21”, soit la troisième fois depuis les Jeux du Commonwealth, l’année dernière à Glasgow en Écosse. « Cela fait plaisir de remporter une médaille d’or dès mes premiers Jeux car je me suis beaucoup entraîné pour arriver à ce résultat. Il a fallu toutefois travailler très dur pour prendre le dessus sur le Maldivien Saaid, qui était mon principal adversaire. La victoire s’est décidée dans les 30 derniers mètres de la course ».
Il a salué le gros travail de Fabrice Coiffic, lors de cette course, qui a fait le train afin de lui permettre de courir dans les meilleures conditions. « Merci à toute l’équipe, à mon entraîneur Stephan Buckland, à mes parents et à tous ceux qui me soutiennent », a-t-il dit. La médaille d’or en poche, Jonathan Permal pense maintenant aux Jeux d’Afrique au Congo prochainement, où l’objectif sera de réaliser un podium.
Lors de cette 3e journée, Maurice a également perdu sa suprématie au 200 m dames. En effet, Joanilla Janvier n’a pu faire mieux qu’une médaille d’argent en 24″53. La victoire est allée à la Malgache Élodie Embony (24″34), déjà sacrée au 100 m lundi. Cette épreuve avait été remportée à Mahé par Mary-Jane Vincent.
Déception également au 400 m dames où Aurélie Alcindor a paru tendue sur la fin. À la bagarre avec la Réunionnaise Peggy Lopez, celle-ci se montra plus déterminée en s’offrant l’or en 55″20 contre 55″42 à Alcindor.
L’argent était aussi au rendez-vous pour Rachel Michel au 3 000m steeple. La Mauricienne s’est placée très tôt dans les pas de la Malgache Marthe Ralisinirina. Mais celle-ci devait tout lâcher à quatre tours de l’arrivée pour s’imposer en 11’07″10. Dans la dernière ligne droite, la Mauricienne a repoussé les assauts de la Réunionnaise Mathilde Leleux (11’57″73) pour conserver sa deuxième place avec un chrono de 11’57″32.
Au 400 m hommes, Orwin Émilien a dû accrocher pour s’assurer d’une médaille de bronze avec un chrono de 47″72, devancé par le Seychellois Neddy Marie (47″55) et le Malgache Lori Razanandrafomba (47″39).
Maurice a décroché deux autres médailles au lancer du disque dames, épreuve remportée par la Réunionnaise Carine Mérion avec un jet de 44,62 m. Jessika Rosun, vainqueur du javelot mardi et Bernadette Perrine, médaillé de bronze dans ce même concours, ont complété le podium en remportant l’argent et le bronze respectivement.