Rideau sur les 2es Championnats d’Afrique d’athlêtisme dont c’était la 4e et dernière journée hier au stade de Réduit. L’Afrique du Sud a écrasé la compétition de tout son poids termina en tête du tableau avec 17 médailles d’or contre 8 au Kenya et 2 au Nigéria alors que que Maurice se positionne à la 8e place comptabilisant 1or, 2 argent et 4 bronze, Steeven Untha (110 m haies), Nathalia Saminadas (5 000 m marche), Liliane Potiron (argent au triple saut), Claudia Bernard (heptathlon) ayant comptété la moisson mauricienne samedi et dimanche.
Le Sud-Africain Tiotliso Gift Leotlela (Af Sud) realisé le grand chelem raflant à lui seul trois médailles d’or. Couronné au 100 m m vendredi, il a doublé la mise hier en enlevant avec autant d’éclat le 200 m dans le temps record de 20″84 suivi de l’or du relais. Il confie qu’il voulait à tout prix remporter la victoire au 200 m pour son team mate Kyle Appel tout pour faux départ en finale. « C’est pour lui que je voulais gagner. Car c’était lui le favori. Mais cette compétition me sert avant tut de préparation en vue des mondiaux cadets en Colombie (15-19 juillet) et je veux battre mes enore mes records avenc d’y aller », fait il valoir. À 17 ans, Leotlela a couru cette année le 100 m en 10″41 et le 200 m en 20″63, ses références personnelles.
Déjà sacrée au 100 m haies, la Sud-Africaine Taylon Bield est repassée à l’offensive hier mais au 400 m haies, une épreuve et une course totalement différente. Et elle a relevé avec brio le défi en inscrivant un nouveau record des championnats en 59″22. « C’est fou… Je crois que je l’ai bien méritée car j’ai beaucoup travaillé et dur sans sousestimer personne. Car tout pouvait arriver aujourd’hui (hier). Mais j’ai réalisé mon record personnel et j’en suis la première surprise », confie Bield, 17 ans, ajoutant que c’est sa mère Charmaine qui l’entraîne et qu’elle vaut 13″27 au 100 m haies.
Si les athlètes étrangers ont crevé l’écran durant ces quatre jours de d’hostilités, les Mauriciens n’ont pas été en reste.. Ils ont saisi leurs chances là où celles-ci se sont présentées. Après Bryan Tonta et Bryan Untah qui ont décroché l’or et l’argent à l’octathlon vendredi, c’est Steven Untah qui s’est offert le bronze samedi au 110 m haies dominé par les Sud-Africain Tladi et Pieterse. Et hier matin, c’est Nathalia Saminadas, 16 ans, qui a récolté le bronze au 5 000 m marche où elles n’étaient que trois concurrentes au départ. « La Nigériane était au dessus, mais pas l’Egyptienne. En fait, je visais l’argent, mais j’ai préféré ne pas commettre de fautes techniques. J’ai préféré assurer. Je suis quand même satisfaite car je ne m’étais jamais imaginé atteindre un jour le niveau africain. », fait part l’élève de Sylvie Ah Kang.
Quant à Claudia Bernard, 15 ans, originaire de Petit Gabriel Rodrigues, elle a fait preuve d’un moral de fer en accrochant le bronze de l’heptathlon en dépit d’avoir raté ses trois essais au lancer du javelot. « Je m’attendais à l’argent » dira-t-elle un brin déçu. « Mais je me contente du bronze qui n’est pas mal. je remercie mes coaches Henrico Luis, Daniel André, Azarias Baptiste et Maréno Spéville. Je vais continuer à m’entraîner même si c’est dur de faire sept épreuves. Je veux progresser pour atteindre le haut niveau. »