Quatre ans après Beyrouth au Liban, les athlètes mauriciens retrouveront du 6 au 15 septembre prochain les Jeux de la Francophonie à Nice, France. En ce début d’année, ils sont 16 athlètes masculins et sept féminins d’ores et déjà préselectionnés dont cinq ou six ayant déjà satisfait les minima. Mais ils ont encore six mois pour rééditer leur qualification, avise Vivian Gungaram, secrétaire de l’Association mauricienne d’athlétisme.
On se souvient qu’ils furent onze athlètes qui avaient déjà assuré leur billet pour Beyrouth en 2009 à travers les minima. Et cette année encore, les barèmes s’imposeront en juges de paix. Car souligne Vivian Gungaram, « nous voulons envoyer des athlètes qui ont le niveau afin qu’ils ne soient pas des figurants face à l’opposition. Seuls les meilleurs seront sélectionnés. »
Outre Annabelle Lascar (800 m), Elvino Pierre-Louis (disque), Fabrice Coiffic (100-200 m), Jessika Rosun (javelot) et Jérôme Caprice (marche), et possiblement Guillaume Thierry (décathlon), qui ont d’ores et déjà réalisé les minima, ils sont au total une quinzaine à pouvoir prétendre à une qualification, estime-t-il. La sprinteuse Mary-Jane Vincent, qui a rejoint fin novembre le centre de perfectionnement de l’IAAF à Kingston en Jamaïque, se trouve à 1/100e de seconde des minima du 100 m dames, souligne Vivian Gungaram. Ce qui le conforte dans ses prévisions de voir « une quinzaine d’athlètes se sélectionner tout seuls pour Nice. Ils sont plusieurs à se trouver aux portes d’une qualification. Ils peuvent le faire. Mais priorité sera accordée à ceux ayant réussi les minima. »
De toute façon, la présélection reste une porte ouverte par laquelle les athlètes peuvent entrer ou quitter au dernier moment le bon wagon. D’autant que la sélection devrait être finalisée vers juin-juillet, précise le secrétaire de l’AMA. « Il faut attendre qu’on soit arrivé au milieu de la saison pour en savoir plus sur les dispositions des uns et des autres. Mais il est évident que ceux ayant déjà réalisé les minima auront à les rééditer dans le courant de l’année avant Nice », fait-il valoir.
Notons que cette présélection pour Nice est composée d’au moins quatre rescapés qui avaient été du voyage à Beyrouth (27 septembre-6 octobre). Ils s’agit de Guillaume Thierry, Fabrice Coiffic, Nicholas Li Yun Fong (marteau) et Annabelle Lascar. Les autres devraient être pour la première fois sélectionnés s’ils réalisent les minima.
Composition de la présélection mauricienne
Masculins

Guillaume Thierry (décathlon), Jérôme Caprice (20 km marche),
Elvino Pierre-Louis, Christopher Sophie (disque), Nicholas Li Yun Fong (marteau), Christopher Sophie (disque), Christopher Quenette, Baptiste Brasse, Thierrie Ferdinand (100 m), Fabrice Coiffic (100 m-200 m), Jonathan Permal (200 m), Orwin Émilien (400 m-400 m haies), Jonathan Bardotier (200 m-400 m), Christopher Collin (800 m), Jonathan Drack, Darren Paul (triple saut), Maxwell Évenor (longueur)
                                           
Féminins
Jessika Rosun (javelot), Annabelle Lascar-Josée (800 m), Élodie Pierre-Louis, Mary-Jane Vincent, Stéphanie Guillaume (100 m -200 m), Joanilla Janvier, Aurélie Alcindor (100 m)