Un seul record battu chez les garçons et deux en féminin : les championnats nationaux minimes 2012 n’ont pas produit une belle cuvée samedi et dimanche au stade Germain-Comarmond à Bambous. On dira qu’on a déjà vu mieux dans ce rendez-vous qui est censé révéler la bonne santé des jeunes. Rares en effet sont ceux qui ont crevé l’écran. À l’image d’Émilie Agathina (Cpe Warrriors) et Pascal Désiré (Port-Louis Centaurs) qui ont signé les meilleures performances de la compétition.
Emilie Agathina s’est révélée intraitable au 60 m, 100 m et au saut en longueur, tandis que son alter ego chez les garçons a remporté le 100 m haies et le saut à la perche. Mais les deux athlètes sont restés quand même assez loin des marques nationales établies dans leurs épreuves.
Après le 60 m samedi remporté en 8”46 (rec 8”17), Agathina a doublé la mise dimanche en s’imposant au 100 m en 13”39 (rec nat 12”38) et au saut en longueur, se contentant d’un bond de 4,72 m (rec 5,46 m). Au 100 m haies, Pascal Désiré a été crédité de 13”8 (rec nat 13”42) et de 2,70 m à la perche (rec 4,20 m).
S’il est vrai que certains de ces records nationaux sont d’un autre temps, on peut constater qu’en général les performances sont en chute. La quantité ne compense vraiment pas la qualité. « C’est bien vrai et il faut redoubler d’efforts, voire même les tripler. Il faut inciter les entraîneurs à orienter plus les jeunes vers les épreuves combinées de manière à pouvoir détecter leur potentiel et découvrir quelle épreuve leur convient le mieux », réagit Frankie Lebon, l’un des responsables des jeunes et du Kids Athletics.
Mais il dit avoir en revanche apprécié que certains athlètes ont quand même réussi à sortir du lot. À l’image de Céline Marc, qui bat le record du 100 m haies et qui remporte le saut en hauteur féminin, Sophie George, qui enlève avec brio le 1 500 m steeple et remporte le 300 m haies, Yansley Brunet et Brian Tonta en sprint ainsi que Bryan Untah à la longueur et triple saut.
Sophie George a surpris plus d’un en pulvérisant de 27 secondes, le record national du 1 500 m steeple que Béatrice St Martin avait porté de 6’46”40 à 6’22”28 l’an dernier au cours de ces mêmes championnats. Au 100 m haies, Céline Marc avait battu une première fois le record national lors des séries courues samedi en 16”52. Elle récidiva dimanche en finale en arrêtant le chrono à 16”33.
Enfin, l’unique record masculin qui est tombé porte le sceau de Daryl Polyxène au 5 000 m marche. Samedi, il a été crédité de 31’13”34 contre l’ancienne marque détenue en 34’34”46 par Danilo Hyacinthe depuis le 29 août 2001.