La Seychelloise Lissa Labiche a remporté la toute première médaille de l’histoire de son pays lors des  14es mondiaux juniors qui ont eu lieu du 10 au 15 juillet au stade olympique de Montjuic à Barcelone.
La sauteuse en hauteur a décroché la médaille d’argent en effaçant une barre à 1,88 m, signant également un nouveau record national toutes catégories de son pays. Son exploit survient deux semaines seulement après qu’elle fut couronnée championne d’Afrique de l’épreuve, le 29 juin dernier à Porto-Novo au Bénin, en battant d’un centimètre la référence continentale avec 1,86 m.   
À Barcelone, on peut dire que Labiche était bien partie pour conquérir le titre mondial. Elle était l’invitée surprise de la finale disputée dimanche. Elle engagea la lutte pour le titre avec la Russe Mariya Kuchina, championne d’Europe juniors, et l’Italienne Alessia Trost, la leader actuelle au classement mondial.
La Seychelloise a fait la différence au décompte inversé du nombre de sauts pour se départager d’avec la Russe qui réalisa également 1,88 m pour un essai de plus, alors que l’or alla à l’Italienne avec un bond de 1,91 m. La Seychelloise s’offrit l’argent au premier essai. L’Allemande Alexandra Plaza a pris la 4e place avec également 1,88 m. Avant leur confrontation en finale, Alessia Trost ne connaissait rien de Labiche.
Vendredi dernier, jour des qualifications de l’épreuve, Lissa Labiche est aussi devenue la première athlète de l’archipel à atteindre la finale d’une épreuve aux championnats du monde. Elle s’éleva à 1,84 m. Les Seychelles terminent 29es au tableau final des médailles avec huit autres pays : Argentine, Croatie, Danemark, Érythrée, Guyane, Lithuanie, Suisse et Turquie.
Au cours de cette même compétition, le Réunionnais Ruben Gado a obtenu la 7e place au décathlon en réalisant un total de 7498 points. À l’issue de la première journée, il se situait à la 16e place avant de terminer en force et se retrouver parmi les huit premiers.