Photo d'illustration

Le stade Germain-Comarmond à Bambous devrait être prêt avant le 19 juillet pour accueillir les compétition d’athlétisme des 10es Jeux des îles (19- 28 juillet). Il était prévu que cette infrastructure soit livrée au complet au MJS avant le 30 juin, mais le marquage de la piste n’est toujours pas terminé. Du coup, les championnats d’Afrique australe qui devaient s’y tenir vendredi et samedi ont dû été transférés illico presto au stade de Réduit.

« Le marquage ne devrait pas terminer avant jeudi (4 juillet). Mais un jour ne suffit pas pour transporter les équipements et planter le décor à Réduit », explique le président de l’Association mauricienne d’athlétisme, Vivian Gungaram. Selon des indications obtenues sur place à Bambous, le stade doit être en principe remis aujourd’hui au MJS. Mais ce retard ne semble pas mettre en doute la disponibilité du stade pour abriter les Jeux de îles dans exactement 16 jours de l’ouverture. D’autant que les compétitions ne débuteront qu’à partir du 22 jusqu’au 26.

En début de semaine, on indiquait qu’il restait encore des travaux à compléter au niveau de la piste d’échauffement et dans la zone où se situait précédemment l’aire de lancer étant donné que celle-ci a été déplacée. Mais les deux zones du départ du 100 m — l’une située à l’endroit habituel et l’autre dans la ligne droite opposée, mais dans le sens contraire avec vent favorable — ont été complétées, nous dit Vivian Gungaram. « Il ne reste plus que le marquage des deux boxes de relais », assure-t-il. En tout cas, cela fait plusieurs jours qu’on entend dire que le stade de Bambous sera livré. Mais le temps parfois pluvieux aurait retardé la fin des travaux.