Une semaine après avoir finalisé sa liste de 52 sélectionnés pour les 9es Jeux des Iles de l’océan Indien à La Réunion, l’Association mauricienne d’Athlétisme (AMA) a tenu un rassemblement, dimanche dernier, à Villas Caroline à Flic en Flac. L’occasion pour le président Vivian Gungaram de rappeler à tout un chacun leurs responsabilités et objectif au cours de ce déplacement. L’AMA a également présenté ses deux capitaines à ces Jeux que sont les lanceurs Nicholas Li Yun Fong (marteau) en masculin et Bernadette Ravina (javelot-poids) en féminin.
Des 52 sélectionnés, on note la présence de 24 filles et 28 garçons au sein de la sélection nationale, dont 11 Rodriguais. Ces derniers étaient également présents à Flic en Flac avec comme chef de fil le nouveau recordman au poids (16m47), nommément Bernard Baptiste. Après le rassemblement au CNFF à Réduit en septembre de l’année dernière, puis l’enchaînement de plusieurs stages locaux et à l’étranger, l’AMA  a organisé, dimanche dernier, son avant dernier rassemblement avant le dernier stage prévu cette semaine (19 au 30), au stade Maryse Justin, à Réduit
Dimanche dernier, Vivian Gungaram a parlé de la politique de minima instaurée par la fédération comme expliqué depuis le tout premier rassemblement des athlètes, qui avait réuni 107 sportifs, en octobre 2012, à Pointe-Jérôme, à Mahébourg. A l’issue des différentes étapes de la préparation, 52 ont pu passer le cap pour gagner leurs billets pour ces 9es Jeux. Dans son discours, le président de l’AMA a salué la présence des athlètes de Rodrigues et des handisportifs et n’a pas manqué de remercier le Comité olympique mauricien (COM), le ministère de la Jeunesse et des Sports, le Trust Fund for Excellence in Sports (TFES) et le Club Maurice Company pour leur soutien à l’athlétisme.
Il s’est apesanti sur le soutien du TFES et du Club Maurice Company qui ont énormément aidé pour l’organisation des stages de longues et courtes durées à l’étranger comme à Maurice. Vivian Gungaram a également salué le travail des membres de la fédération, des entraîneurs, des parents et autres bénévoles pendant toute la préparation. D’autre part, il a insisté sur l’esprit d’équipe et ce, même si l’athlétisme demeure une discipline individuelle. Il a aussi parlé du fair-play et a demandé aux sélectionnés d’être des sportifs  » clean « .
Lors du rassemblement de dimanche dernier, le président de l’AMA a voulu, comme pour ces présents Jeux, que la préparation pour les JIOI de 2019 débute très tôt, soit dès le mois d’octobre prochain. Dans ce même ordre d’idées, il a souhaité qu’un budget spécial soit mis à la disposition des fédérations en vue de la préparation de leurs athlètes. A noter que le président du CMC, Giandev Moteea, était aussi présent, tout comme le ministre de la Jeunesse et des Sports, Yogida Sawmynaden. Joël Sévère, membre de la direction technique nationale, a ,lui, effectué une présentation individuelle des 52 sélectionnés, avant que Yannick d’Hotman, physiothérapeute, ne fasse une brève intervention.