Les préparatifs pour accueillir la 8e édition du Meeting africain des épreuves combinées et le 19e meeting international d’athlétisme au stade de Bambous ont atteint une phase avancée. Prévu les 11 et 12 avril, ce double événement accueillera pour la première fois les athlètes indiens et polonais spécialistes des épreuves combinées. Les premières délégations étrangères sont attendues à partir du 7 avril.    
Environ 40 athlètes étrangers devraient débarquer. Le volet international sera cette année consacré aux épreuves de piste uniquement, soit les 100 m, 200 m, 400m et 1 500 m hommes et 200 m, 400 m et 1 500 m dames. Mais les athlètes régionaux jeunes et moins jeunes ne seront pas moins bien lotis. Comme c’est le cas chaque année, ils auront l’occasion de se frotter aux meilleurs, surtout les jeunes, en vue des prochains championnats d’Afrique cadets (23-26 avril), mais également les juniors-seniors en quête des minima des prochains Jeux des îles prévus du 1er au 9 août à La Réunion.
La délégation indienne comprendra trois athlètes, en l’occurrence Niksy et Liksy Joseph qui valent respectivement 5055 pts et 5063 pts à l’heptathlon, et Abhishek Shetty qui se situe à 6 05 pts au décathlon. La Namibienne Corlia Kruger (4462 pts), la Seychelloise Lisa Labiche (4822 pts), la Polonaise Agnieszka Boroska (5711 pts) ainsi que la Sud-Africaine Bianca Erwee et la championne d’Afrique en titre, la Burkinabée Marthe Koala, membre du Centre international d’athlétisme de Maurice (Ciam), seront également réunies sur le plateau, avec les Mauriciennes Céline Marc, Claidia Bernard, Liliane Potiron, Annabelle Bottesoie, Vanessa Collin et Emma Pierre-Louis.
Au décathlon, le trio évoluant au Ciam, les Mauriciens Guillaume Thierry, Fabrice Rajah et le Congolais Florent Lomba, sera confronté au Français Romain Martin, qui se situe à 8104 pts. Le Malgache Ali Kamé (7685 pts), ancien membre du Ciam, et les Sud-Africains Fredriech et Gert Stephanus Swanepoel sont également annoncés.
Le volet international, au-delà de son attrait habituel, pourrait déboucher sur des premiers duels très attendus aux 100 m, 200 m hommes en prélude aux prochains Jeux des îles au vu du nombre de sprinters réunionnais, malgaches et seychellois qui y seront engagés. Mais il faudrait aussi compter avec le Swazilandais Sibusiso Matsenjwa, qui vaut 10″32 sur la ligne droite, contre 10″29 au Lesothan du Ciam Mosito Lehata. Le Swazilandais affiche un chrono de 20″67 sur 200 m.  
Une épreuve de pentathlon se tiendra samedi pour les minimes filles (80 m haies, longueur, javelot, hauteur, 800 m), alors que celle des garçons (100 m haies, longueur, javelot, hauteur, 800 m) se tiendra dimanche.