Le décathlonien Guillaume Thierry a réalisé une belle performance, le week-end dernier, à l’issue du Meeting international et des Championnats d’Afrique des épreuves combinées, organisés par l’Association mauricienne de l’Athlétisme (AMAZ), le week-end dernier, au stade Germain Commarmond, à Bambous. Moins d’une année après avoir battu son propre record national, Guillaume Thierry a établi un nouveau record au décathlon, à l’issue de la journée de dimanche avec une performance de 1637 points. Petite déception toutefois pour Guillaume Thierry qui a terminé le concours à la deuxième place avec 35 points de moins que le Sud-Africain Friedrich Pretorius. Soulignons également la belle deuxième place de Jessika Rosun au javelot avec un lancer de 49m58 derrière la championne de France Mathilde Andraud (55m88).
Le président de l’AMA avait prédit, dans ces mêmes colonnes il y a une semaine, de bonnes performances en prélude à la deuxième journée des Championnats d’Afrique des épreuves combinées et du Meeting international. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne s’est pas trompé, puisqu’en décathlon, il y a eu un bel mano-a-mano Thierry-Pretorius jusqu’à la dernière course du 1500m. « C’est la première fois depuis que je fais du décathlon que le concours est d’une telle intensité avec ce mano-a-mano jusqu’à la fin. Avant la dernière épreuve qui était le 1500m, nous étions même ex-aequo », a aussi déclaré Guillaume Thierry.
Pourtant deuxième la veille (3726 points) accusant un retard de 151 points, Guillaume Thierry a tout donné lors de la deuxième et dernière journée, pour refaire, petit à petit, son retard sur le leader. Il a d’ailleurs très bien entamé son concours dimanche avec des victoires au 110m haies (14:97), puis au lancer du disque (43m77) et au saut à la perche (4m70). « Je suis un peu déçu puisque j’échoue à la deuxième place en dépit du fait d’avoir tout donné. Je pense que je devrais m’améliorer dans certaines épreuves comme au poids, à la longueur, au disque, au javelot et à la perche aussi », a-t-il souligné.
Malgré cette deuxième place, Guillaume Thierry a parlé d’objectif atteint. Car avant d’entamer ce décathlon, il s’était mis en tête de battre son propre record national (7511 points), établi en septembre dernier lors des Jeux de la Francophonie à Nice en France. « L’objectif a été atteint et je suis satisfait. C’était une très belle compétition et réaliser ce record demeure une marque de référence en vue des compétitions à venir. Je remercie tous ceux qui m’ont aidé, à savoir mon sponsor Mauritian Eagle, ma famille, mon papa, mon épouse, ma fille, mes deux entraîneurs Oleksandr Nevskky et Joël Sévère, Vivian Gungaram et tous ceux qui sont venus me soutenir », a-t-il fait ressortir.
Après cette belle performance, Guillaume Thierry se prépare maintenant pour le TNT Meeting de Prague en République Tchèque prévus les 14 et 15 juin dernier. Ses prochains objectifs demeurent les Championnats d’Afrique d’août prochain, qui se dérouleront du 10 au 14 août à Marrakech au Maroc, et réaliser les minima (7650) pour les Jeux du Commonwealth, prévus du   …………. à Glasgow en Ecosse. « Je ne suis pas très loin des minima. Je vais travailler très dur pour m’améliorer dans les épreuves que j’ai cités plus haut. J’espère franchir la barre des 7600 points dès le Meeting de Prague », a-t-il fait remarquer.
La régularité de Jessika Rosun
D’autre part, la lanceuse Jessika Rosun a réalisé une nouvelle bonne performance au javelot en prenant la deuxième place avec un lancer de 49m58 derrière la Française Mathilde Andraud (55m88), championne de France de la spécialité. Pour sa part, la recordwoman de Maurice (54m57), Bernadette Perrine a terminé à la troisième place, avec une performance de 47m28. Il convient de souligner que Jessika Rosun a prouvé qu’elle est sur la montante depuis sa médaille de bronze (49m36) lors des Jeux de la Francophonie, en septembre dernier, à Nice en France.
En janvier, elle a réalisé 45m66 lors d’une rencontre de préparation, à Maurice, avant d’enchaîner avec un 45m33 et une première place lors d’une compétition à Bloemfontein, en Afrique du Sud. Lors d’une nouvelle rencontre de préparation en mars dernier, à Maurice, elle avait réalisé 48m58 pour gagner son billet pour les Champioonnats d’Afrique du Maroc (minima: 48m50), avant de réaliser les mnima (50m10) pour les Jeux du Commonwealth, lors des Championnats d’Afrique du Sud du mois dernier avec une performance de 50m13.
Par ailleurs, la Mauricienne Aurélie Alcindor a terminé à la troisième place au 400m international  avec un chrono de 56:47, derrière  Phumelile Ndzinisa du Swaziland (55:70) et la Zambienne Kabange Mpopo (53:44). Pour sa part, l’autre Mauricienne, Annabelle Lascar, a pris la troisième place au 1500m avec une performance de 4.33:11 derrière la Malgache Eliane Saholinirina (4.23:24) et la Kenyane Agness Jesang (4.22:83). Soulignons la belle performance réalisée par Mosito Lehata du Lesotho, membre du Centre international d’athlétisme de Maurice, au 100m. Il s’est imposé en 10:26, alors que le Mauricien Fabrice Coiffic a, lui, terminé à la quatrième place avec un chrono de 10:69.