Après le coup d’envoi, hier au stade Maryse Justin à Réduit, des Championats d’Afrique des épreuves combinées, qui se poursuivra d’ailleurs aujourd’hui à partir de 9h, les yeux seront rivés sur le meeting international de Maurice dont la première épreuve phare demeure le 100m masculin. Un sprint qui sera couru en trois séries, notamment les finales A à C. A noter que ce meeting sera rehaussé par la présence de plusieurs athlètes français, Kenyans et ceux du Centre international d’Athlétisme de Maurice (CIAM). Soulignons également que les athlètes cadets retenus pour les Championnats d’Afrique prévus du 23 au 26 avril à Maurice auront, une fois encore la chance, après la journée d’hier, de participer à des épreuves régionales.
C’est avec beaucoup d’attention que nous suivrons les performances de Jean-Yan Degrace et de Jonathan Permal surtout à l’issue de la journée d’aujourd’hui. Ce dernier qui a passé trois saisons au High Performance Centre de la fédération internationale en Jamaïque, est désormais un pensionnaire du CIAM depuis fin 2014. Avec un meilleur crhono de 10:46 réalisé lors des Jeux du Commonwealth de l’année dernière en Ecosse, il devra s’attendre à forte partie, notamment face au Kenyan Philip Ng’wono Owuor dont la meilleure performance est de 10:36 et surtout face au Swazilandais Sibusiso Matsenjwa qui se situe lui à 10:32. Cette finale C est prévue pour 16h15.
 Au 200m, qui demeure sa course de prédilection, Jonathan Permal était parvenu à descendre à deux reprises sous les 21 secondes – 20:98 puis 20:85 -, lors des Championnats d’Afrique de l’année dernière au Maroc. Il sera engagé, dimanche à 17h50, dans la finale B, et selon les différentes performances, il devrait  se méfier de Sibusiso Matsenjwa (20:67), mais également des Français Jean Baptiste Formet (21:09) et  Brahim Raggui (21 :20). Chez les dames en revanche, les choses s’annoncent beaucoup plus difficiles, notamment pour Joanilla Janvier (200m), Aurélie Alcindor (400m) et autres Annabelle Lascar (1500m).