Les deux représentantes mauriciennes qui étaient en action lors des 12es championnats d’Afrique juniors d’athlétisme qui ont eu lieu de jeudi à dimanche dernier (5-8 mars) à Addis Abeba, Éthiopie, ont terminé assez loin du podium. Au lancer du marteau, Mélissa Arlanda a pris la 5e place au classement avec une performance de 48,35 m. À l’heptathlon, Céline Marc a fini 7e et dernière en totalisant 2995 pts à l’issue des sept épreuves.
Comme attendu, l’Égypte et l’Afrique du Sud se sont démarqués des autres pays dans la finale de l’épreuve féminine du marteau, l’or revenant à l’Égyptienne Israa Mohamed Mostafa, qui expédia l’engin à 57,85 m, l’argent et le bronze aux Sud-Africaines Stefanie Greyling (53,71 m) et Latitia Janse Van Vuuren (52,42 m) respectivement. Une autre Égyptienne, Fatma Achram Hafez, a fini 4e avec 49,03 m.
La Marocaine Samira Adi a terminé 6e et dernière du concours avec 45,87 m. Mélissa Arlanda s’était engagée avec une référence personnelle de 49,26 m, Greyling 55,92m et Van Vuuren 48,98 m.
À l’heptathlon, Céline Marc a bouclé la première journée de compétition comportant quatre épreuves (100 m haies, hauteur, poids et 200 m) à la 7e place, totalisant 2270 points. Mais dimanche, lors de la seconde journée, elle a complètement raté son concours du javelot au cours duquel ses essais ne furent pas mesurés. Ce qui explique en grande partie la position qu’elle occupe au classement final, d’autant qu’elle a terminé 6e et avant-dernière en 3’27″99 au 800 m, dernière épreuve de l’heptathlon.
Au saut en longueur, 5e épreuve qui précédait celle du javelot, Céline Marc s’est classée 4e avec un bond de 5,06 m et occupait alors la 6e place au général avec 2846 pts.
Les deux athlètes mauriciennes étaient accompagnées de l’entraîneur féminin des lancers, Margaret Félicité.