Cinquième en finale des Championnats d’Afrique cadets d’avril dernier, à Maurice, avec un chrono de 1.02:62 au 400m, Henna Sunnassee a frappé un grand coup, samedi dernier à l’occasion de l’Open de Rodrigues, compétition qui marquait officiellement la réouverture du stade Camp du Roi. La Mauricienne, quoique deuxième sur le tour de piste derrière Aurélie Alcindor (55:48), a réalisé un excellent chrono de 56:22, suffisant pour battre de 12 centièmes, un record national vieux de 28 ans et détenu par Christine Duvergé.
Lors de cette compétition, organisée par le comité régional de l’île et la Commission de la Santé et des Sports, sous l’égide de l’Association mauricienne d’Athlétisme (AMA), on retiendra la domination des sprinteurs réunionnais sur 100m et 200m. Anilha Dermont remportant les deux courses devant Moustoiffa Attoumani et Sébastien Dinot. Les présélectionnés rodriguais aux lancers pour les 9es Jeux des Iles de l’océan Indien ( du1er au 9 août) à La Réunion, ont également brillé à l’image d’abord du recordman au poids (16m10, premier Mauricien à lancer au delà des 16m), Sylvain Pierre Louis. Il a remporté, samedi, le concours avec une performance de 15m63. Elvino Pierre Louis s’est, lui, imposé au disque avec un lancer de 50m18, alors que Fabio Ramsamy a remporté le concours du javelot avec une performance de 55m66.
Chez les fillles, une autre présélectionnée s’est distinguée, à savoir Aurélie Alcindor. Cette dernière a réalisé le doublé 100m (12:36)-400m (55:48). Doublé également pour Bernadette Ravina avec une performance de 12m50 au poids, puis un 45m20 au javelot. Astridge Samoisy a également fait parler d’elle avec sa première place au marteau avec une performance de 47m16). Au triple saut, la Rodriguaise Karina Jolicoeur s’est imposée (12m35) devant Liliane Potiron de Rodrigues toujours (11m83), médaillée d’argent lors des recents Championnats d’Afrique cadets. Elle avait alors réalisé 11m64 derrière la Sénégalaise Fatou Badji (12m06).
Par ailleurs, le président du comité régional, Azarias Baptiste, a, dans son discours, indiqué que les athlètes devraient être les premiers à être fiers de profiter à nouveau du stade après quatre années de fermeture. Pour sa part, le Chef Commissaire Serge Clair a placé cette compétition sous le signe de l’amitié. Il a toutefois regretté l’absence des Seychelles qui n’ont pu faire le déplacement, faute de place dans l’avion.  Quant au Commissaire des Sports, Ismaël Valimamode, il a exprimé sa grosse satisfaction quant à la pose de la nouvelle piste synthétique. « Une aire d’échauffement de 70m sera bientôt aménagée et permettra aux athlètes de se préparer dans d’excellentes conditions. Le stade sera un joyau avec des nouveaux gradins. Les vestiaires seront remis aussi en état et une cantine sera construite », a-t-il annoncé. Ismaël Valimamode a aussi annoncé l’organisation des premiers Jeux des femmes de l’Océan Indien prévus pour septembre.
Le président de l’AMA, Vivian Gungaram, a, lui, tenu à rendre un vibrant hommage à feu Antoinette Prudence, mais aussi à Serge Clair et à Ismael Valimamode, pour avoir toujours cru dans le potentiel des Rodriguais. Il a même qualifié les actions de ces personnes de  » mains invisibles » ayant valorisé la jeunesse Rodriguaise et développé l’athlétisme de l’île depuis les années 1975. « Grâce au bon travail accompli en athlétisme, beaucoup d’athlètes rodriguais ont contribué au succès de Maurice sur l’échiquier international », a-t-il fait remarquer.