Si les performances des “stars” de la soirée n’ont pas atteint des sommets, les jeunes Réunionnais et Mauriciens ont profité de leur présence hier soir au stade de Champ-Fleuri. En particulier la Mauricienne Annabelle Lascar, championne du 800m féminin.
Le meeting international de Saint-Denis a ce mérite de proposer aux jeunes athlètes réunionnais une concurrence stimulante, propice aux belles performances. « C’est vrai que s’il pouvait y avoir un meeting comme ça tous les vingt jours, ce serait parfait pour nos jeunes », sourit en exagérant à peine Jean Mayer, le CTS, à l’heure du bilan de la soirée.
Si les têtes d’affiche du rendez-vous dionysien étaient trop peu avancées dans leur préparation pour offrir des performances de très haut vol, les jeunes Réunionnais, dont quelques kréopolitains venus spécialement pour l’occasion, ont croqué leur chance à pleines dents. Le meilleur exemple, sans doute : le perchiste Robin Hubert. En “chauffant” le sautoir pour Mesnil, Clavier et consorts, le junior a pulvérisé son record personnel.
« J’adore ce meeting. Avoir la chance de sauter comme ça devant autant de monde, c’est énorme. Ça motive à sortir un gros concours », sourit-il. Hubert peut-être fier de son coup. Avec un saut à 4,70m, il a battu son record en plein air de 20 centimètres. « C’est super, non ? J’entame la saison estivale de la meilleure des manières. Ça donne confiance pour la suite », assure le jeune Réunionnais qui ne devrait plus être très loin de la barre des cinq mètres avant la fin de l’été métropolitain.
Ses records personnels, Darlène Mazeau, la récente championne de France Espoirs, les a approchés à la longueur, où elle s’est imposée, et sur 100 mètres, où elle termine troisième. Les conditions étaient pourtant loin d’être optimales. Elle résume : « Je suis près de mes records. Si tôt dans la saison, c’est bien. J’avais vraiment envie de bien faire. Ce meeting est super stimulant pour nous. Ça fait vraiment chaud au coeur d’être là. »
Du côté des “stars” du meeting, pas de très grosses performances à signaler. Mi-avril, c’est encore tôt pour “perform”. Londres attendra. Aucun athlète n’a réussi hier soir les minima qualificatifs pour les Jeux Olympiques.
À la perche, Romain Mesnil et Jérôme Clavier ont buté sur la barre à 5,72m. Vanessa Boslak a également échoué à 5,50m. « J’aurais bien aimé faire les minima ici, mais ce n’est pas très grave », a relativisé la vice-championne d’Europe. Désormais habitué des lieux, Salim Sdiri a remporté la longueur devant Olivier Huet et Stéphane Grezé avec un saut à 7,75m. Le recordman de France n’attendait pas beaucoup plus.
« J’ai quand même mordu deux sauts qui étaient au-delà des 8 mètres. Tant pis… Ma performance de ce soir me satisfait vu les conditions difficiles. La saison ne fait que commencer », commente Sdiri, qui réaffirme au passage son amour pour La Réunion, pour Saint-Denis et son meeting. « Tant qu’on m’invitera, je reviendrai. Jusqu’à la fin de ma carrière ! Vraiment, La Réunion, j’adore trop. Je me sens bien ici. Les conditions sont optimales pour nous. »
L’essentiel est bien là. Les invités ont apprécié. Le public s’est régalé. Le parrain, Maurice Greene, a dû poser pour un bon millier de photos.