Régulier à plus de 16,60 m dès le début du mois, Bernard Baptiste a mis un point d’honneur à sa tournée de compétitions en France en ajoutant un centimètre à son record national au lancer du poids. Dimanche, lors du 2e tour des Interclubs à Thaon-Les-Vosges, il a propulsé la boule de fer de 7 kg à 17,19 m. Cette victoire le met assurément en confiance à quelques semaines des Championnats d’Afrique prévus du 22 au 26 juin à Durban en Afrique du Sud, même si le niveau promet d’être très relevé.
Bernard Baptiste monte en puissance. On se souvient qu’il avait pulvérisé sa référence nationale début mars, la portant de 16,65 m à 17,18 pour sa rentrée internationale effectuée en Afrique du Sud lors des ASA Night Series. Il enchaîna avec 16,35 m et 16,60 m dans les deux étapes suivantes disputées à Stellenbosch et Port Elizabeth. Mais deux semaines après, il partait justement en tournée en France début mai avec un groupe d’athlètes mauriciens.
Ses trois sorties en France se sont soldées par des performances de l’ordre de 16,74 m réussie d’entrée au Luxembourg, puis 16,83 m à Dijon et 16,61m à Neufchâteau le 13 mai. On en déduit que cette tournée lui a été pleinement profitable. Son lancer de 16,65 m avait été réalisé en septembre 2015 aux 11es Jeux d’Afrique tenus au Congo-Brazzaville.
Durant cette même compétition, Aurélie Alcindor réalise 55″60 sur le tour de piste, Julien Meunier 21″84 au 200 m, Mohammad Dookun 1’50″91 au 800 m, Jessika Rosun 48,45 m au javelot et Nicolas Li Yun Fong 55,91 m au marteau.
Dimanche toujours, mais à Reims dans des conditions de météo contraignantes (pliue et vent), Jonathan Permal a été crédité de 21″30 au 200 m, contre 53″65 au 400 m pour la Ghanéenne Viviane Mills et 23″79 au 200 m pour la Swazilandaise Phumlile Ndziniza, les trois athlètes étant membres du Centre international d’athlétisme de Maurice.